.
.

Le triomphe de la vérité

.

Révélations stratégiques du Directeur de la Police judiciaire sur l’arrestation des gangsters à Abomey-Calavi: L’avenir des enquêtes policières en pointillés


Vues : 2

Les braqueurs présentés à la presse

Les braqueurs présentés à la presse

L’opération a été une réussite et Benoit Assouan Dègla s’en félicite. Par l’intermédiaire du commissaire central de Cotonou, Louis-Philipe Houndégnon lors de la présentation des cinq (05) braqueurs à la presse  ce mercredi 03 avril à la direction centrale de la police judiciaire, il a réaffirmé son soutien aux familles victimes de leurs razzias et méfaits. A en croire le commissaire central de Cotonou, « l’insécurité dont la commune de Calavi a été le théâtre sera désormais du passé ». Portant la parole du ministre Dègla, il a informé le peuple que des dispositions ont été prises afin que des contrôles réguliers soient effectués de jour comme de nuit avec toutes personnes suspectes ». Il ne s’agit pas d’une disposition pour faire perdre le temps aux populations ou les embêter, mais plutôt pour leur protection. « Ne quittez pas Abomey-Calavi comme certains d’entre vous l’annoncent déjà. La police sera toujours là pour vous protéger et, d’ailleurs, vous n’avez plus rien à craindre au point de déménager », a conseillé le commissaire central de Cotonou.

 

05 braqueurs du Nigéria

Wale Chokéyé, Kasim Doudou, Steven John, Michael Fella Olunkwa et Emeka Austin. C’est eux qui auraient créé la terreur ces derniers jours dans la commune d’Abomey-Calavi. En un temps record, ils ont été auteurs des plus grands crimes et délits de la commune, des meurtres, des viols, des vols à mains armées et d’association de malfaiteurs. En les présentant à la presse, le commissaire Nazaire Hounnoukpè, directeur central de la police judiciaire, a expliqué le dispositif mis en place pour appréhender ces malfaiteurs. A en croire ses propos, c’est grâce à l’identification des IMEI (International Mobil equipement identity) des téléphones portables volés que la police a pu mettre la main sur eux. Majoritairement du Nigéria, ils résident depuis une vingtaine d’années au Bénin. C’est de là, qu’ils ont eu le temps d’apprendre certaines langues nationales qu’ils parlent pour mieux intégrer les populations béninoises.

 

Le braqueur Walé Chokéyé se confie

La cinquantaine environ, l’un des braqueurs a confié à la presse et aux forces de sécurité leur mode d’opératoire. Walé Chokéyé a reconnu avoir violé, tué et volé. Des explications du commissaire Nazaire Hounnoukpè,  il ressort que « c’est le jour qu’ils explorent les quartiers de la ville de Calavi, pour repérer les maisons coquettes. Puis, ils s’y rendent le soir, en escaladant le mur, et entrent dans les chambres par les fenêtres, qu’ils prennent le soin de forcer à l’aide des clics. Et une fois à l’intérieur, ils volent, violent et tuent… ».

L’avenir des enquêtes policières en pointillés

S’il y a une chose à « déplorer» à la direction centrale de la police judiciaire lors du point de presse sur la présentation de ces gangsters, c’est d’avoir mis à nu la procédure des forces de sécurité dans cette opération d’arrestation. Une situation qui laisse déjà une question sur les lèvres de certains observateurs. Il s’agit de l’avenir des enquêtes de la police. En effet, aux dires du commissaire Nazaire Hounnoukpè « les investigations ont été menées sur une base très rationnelle qui repose sur les IMEI, entendu, ‘’International Mobil equipement identy ‘’, des téléphones portables emportés par les cambrioleurs ». Quand bien même cela a été révélé pour permettre aux populations d’inscrire quelque part leur numéro IMEI qui permettra désormais aux forces de l’ordre de mieux réussir les opérations, nombres d’observateurs pensent que la stratégie pour l’annoncer pourrait être autre. Si tant est que, c’est par cette méthode que les cambrioleurs ont été appréhendés, cela vient sans nulle doute, selon ces citoyens, affaiblir les techniques d’enquêtes des forces de sécurité béninoises. Bref, il faudra faire attention les fois à venir, car chaque jour, ces voleurs de grand chemin pourront changer de stratégie.

Emmanuel GBETO     

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page