.
.

Le triomphe de la vérité

.

Scandale: Mystère autour d’un match fantoche Guinée Equatoriale-Bénin


Vues : 0

En dehors des dates FIFA, un match entre la Guinée Equatoriale et le Bénin a eu lieu le 17 mars dernier à Malabo. Le Nzalang Nacional s’est imposé face à une fausse sélection des Ecureuils composée de joueurs étrangers (3-0). Retour sur une histoire à l’africaine.

Première pour le moins cocace pour Andoni Goikoetxea. Le nouveau sélectionneur espagnol de la Guinée Equatoriale a battu le Bénin (3-0) en amical le 17 mars dernier à Malabo pour ses débuts à la tête de l’équipe nationale. Mais, cette formation béninoise semble être une fausse sélection composée de joueurs qui ne font pas partie de la vraie sélection entraînée par Manuel Amoros, relaye So Foot.

Imorou justifie la supercherie

Car pendant ce temps-là, la vraie sélection du Bénin avait organisé un stage de préparation à Marseille en vue du match comptant pour la 3e journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2014 face à l’Algérie perdu 3-1 à Blida. La preuve vient du défenseur de Clermont Emmanuel Imorou qui a posté sur son compte TwitterDépart pour Marseille pour rejoindre la sélection“, le 18 mars dernier. Ce n’est pas la première fois que des matchs fantômes touchent une sélection africaine de football. Le 7 septembre 2010 à Manama une fausse équipe du Togo avait affronté le Bahreïn. Le pays du Golfe avait battu les imposteurs togolais (3-0). En attendant d’avoir plus d’explications concernant ce Guinée Equatoriale-Bénin, l’on cherche à comprendre d’où viennent ces joueurs qui se sont fait passer pour une sélection béninoise. Trois hypothèses sortent du lot, une équipe B voire C, une sélection des meilleurs joueurs du championnat nationale ou alors, une mascarade de la Fédération du Nzalang Nacional. Décidément, l’Afrique…

 Afrik-foot. Com

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page