.
.

Le triomphe de la vérité

.

Juste après l’élimination des Ecureuils de la Can U-20: Les Béninois parlent de l’encadrement et des joueurs béninois


Vues : 1

Les juniors béninois sont rentrés depuis hier suite à leur élimination de la Can 2013. Avant leur arrivée au bercail, certains ont difficilement accepté se prononcer sur leur parcours. D’autres, par contre, ont montré leur amertume par leur silence. Ceux qui ont voulu s’exprimer parlent des choix de l’encadrement et du niveau de jeu. 

 

Adjogou Yaoi Antoine, Zem à Cotonou

« L’encadrement technique a fait des choix qui n’ont pas toujours permis à l’équipe de bien évoluer »

Moi, j’ai bien apprécié les petits pour le jeu qu’ils ont eu à présenter. C’est vrai qu’ils sont éliminés. Mais cela ne veut pas dire qu’ils ont démérité. Ce qui n’a pas marché au niveau de cette équipe, selon moi, est que l’encadrement technique a fait des choix qui n’ont pas toujours permis à l’équipe de bien évoluer. Il y a des remplacements figés et surtout la volonté manifeste de l’entraineur à faire jouer certains qui n’étaient pas à leur meilleure forme. Lors du premier match, on a vu que les enfants étaient crispés. On ne sait pas pourquoi. Ils n’ont pas su saisir leur chance. Ils sortent de la compétition. Bon, il faut les soutenir  et les encadrer pour les prochaines fois parce que, ce sont eux qui vont évoluer, qui vont remplacer les seniors qui sont finissants. Je pense que ce sont des joueurs qui ont des qualités et surtout l’avenir devant eux.

 

Hancoufou Abdoulaye, Couturier et brodeur à Zongo

« L’élimination pose un problème de la régularité et de la formation »

En général, je peux dire que les juniors béninois n’ont pas démérité. Ils ont bien joué parce que pour une première fois, si on laisse de côté l’édition de 2005 que le Bénin a organisée, ces jeunes ont eu une performance qui leur a quand même permis de devancer  les Algériens. Ce qui n’est pas mal. Donc, ils sont à féliciter. J’aurais souhaité qu’ils aillent loin dans la compétition, mais ils sont éliminés. Ce n’est pas grave. Pour une première fois à l’extérieur, on ne peut pas tout mettre sur leurs dos.  Leur élimination pose un problème de la régularité et de la formation. Il faut que la politique de formation soit revue, histoire de permettre aux jeunes d’avoir le nécessaire pour pouvoir rivaliser avec les autres de leur catégorie. Ainsi, au fur et à mesure où ils font prendre le goût du haut niveau, leur niveau aussi s’améliorera et de là, on peut espérer grand de nos jeunes.

 

Gildas Dansou, élève

« Le niveau de la compétition ne dépasse pas tellement celui de nos joueurs »

En matière de compétition, on ne veut pas les bons, mais plus tôt les meilleurs des bons. Les Béninois ont été bons. Ils ont fait d’agréables matchs. Ils ont démontré que le niveau de la compétition ne dépasse pas tellement leur niveau. Mais, les meilleurs sont ceux qui vont continuer dans la compétition. Quand on a bien suivi, on constate tout simplement que les deux premiers matchs étaient à leur portée. Mais, malheureusement, ils sont passés à côté, non pas parce qu’ils étaient nuls, mais parce qu’ils n’ont pas su saisir leur chance. Surtout dans la finition des phases de jeu. Il leur a manqué un joueur capable de mettre le ballon dans les filets adverses. Pour finir, laissez-moi vous dire que je ne suis pas déçu de la participation de l’équipe béninoise.

Après leur élimination de la Can U-20

Les Ecureuils juniors de retour au bercail depuis hier

Eliminée au premier tour de la coupe d’Afrique des nations, l’équipe nationale junior est rentrée au pays. A son arrivée hier, la délégation béninoise qui a foulé le sol par vague (deux au total) a été accueillie par les autorités sportives. Il faut rappeler que cette sélection est de retour de la Can avec un seul point engrangé lors de cette participation et totalise deux défaites (1-0  respectivement face au Ghana et à l’Egypte).

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page