.
.

Le triomphe de la vérité

.

Crise énergétique au Bénin: Le Gouvernement prend des mesures palliatives


Vues : 5

Préoccupé par la crise énergétique qui secoue le Bénin depuis quelques semaines, le gouvernement, en conseil des ministres du mercredi 20 Mars dernier, a suggéré des solutions susceptibles de couper court au  déficit en énergie électrique.

Le phénomène de la crise énergétique s’accentue de plus en plus au grand désespoir des Béninois. C’est alors que l’autorité ministérielle en charge de l’énergie, de concert avec toute l’équipe gouvernementale, a jugé bon de prendre le taureau par les cornes. Barthélémy Kassa a informé le Conseil des Ministres, du 20 mars dernier, de sa préoccupation vis-à-vis de la situation. C’est ainsi que le gouvernement a proposé des mesures pouvant permettre la satisfaction de la population qui depuis quelques semaines est au bord de gouffre face au phénomène. En effet, il a été mentionné dans le communiqué du conseil des ministres que la situation est fortement liée à la dépendance énergétique, du Bénin vis-à-vis de l’extérieur. Et pour renforcer l’autonomie, le Conseil a décidé de faire appel à l’appui du secteur privé national et international. Dans ce cadre, le Ministre de l’Energie, des Recherches Pétrolières et Minières, de l’Eau et du Développement des Energies Renouvelables a été instruit pour faire au Conseil des Ministres sous huitaine, en attendant la réalisation de micro barrages hydroélectriques, le point des centrales disponibles à exploiter dans l’immédiat ainsi que les conditions de leur mise en service, notamment la Centrale de MARIA GLETA. Mener, sous la supervision du Ministre d’Etat chargé des Affaires présidentielles et en relation avec le Ministre de l’Economie et des Finances de même que le Ministre du Développement, de l’Analyse Economique et de la Prospective, des réflexions sur la perspective de faire appel à l’épargne nationale pour la mobilisation des ressources en vue de la construction des micro barrages hydro électriques sur fonds propres à partir des efforts des Béninois de l’intérieur et de ceux de la diaspora, de la SBEE et de tous autres concours. Initier des études sur le financement des deux (2) barrages à réaliser à Kétou et à Kétou-Dogo grâce au partenariat avec la République de Turquie. En attendant la mise en œuvre de ces instructions, le Ministre en charge de l’énergie devra prendre, selon les décisions du conseil, contact avec les pays voisins fournisseurs d’énergie électrique en l’occurrence le Togo et le Nigéria. En ce qui concerne, particulièrement, le Nigéria et pour garantir les deux cents (200) mégawatts, objet de contrat entre les deux Etats, le Ministre a été instruit pour se rendre au Nigéria et rencontrer les autorités de ce pays frère à l’effet d’obtenir la stabilité du réseau et mettre fin aux fréquentes pannes et coupures observées depuis quelques temps.

Teddy G.

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page