.
.

Le triomphe de la vérité

.

Soutien spirituel au Chef de l’Etat: Les musulmans Fcbe de Calavi embaument Boni Yayi de prières


Vues : 4

Les militants Fcbe en pleine prière

Les militants Fcbe en pleine prière

La communauté musulmane des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) de la commune d’Abomey-Calavi était vendredi dernier en prières en l’honneur du Chef de l’Etat, le Dr Boni Yayi. Un bœuf a été immolé en signe de paix pour la nation. C’était à la mosquée centrale Médine II d’Agori Plateau à Abomey-Calavi où la majorité des imams de l’Atlantique ont accompagné cette manifestation spirituelle. A cette grande séance de soutien spirituel, on pouvait constater une multiplicité d’autorités politico-administratives Fcbe. Il s’agit, entre autres, de la ministre de la fonction publique, Maïmouna Kora Zaki, de l’intendant du Palais de République, Adam Bagoudou, du directeur général de la Sobemap, SoumanouToléba, du conseiller aux affaires spirituelles du Chef de l’Etat, Liamidi Houénou de Dravo, du directeur du recrutement, Garba Yaya, du directeur adjoint de cabinet du ministère de la famille, Abdoulaye Chabi Issa Chabi, de l’ancien maire de Tchaourou, Monsoulé Abou, du garde rapproché, Aboumon Yacoubou et bien d’autres. L’objectif visé est d’invoquer la main puissante de Dieu à régner sur le Chef de l’Etat. « Les dernières situations d’insécurité relatives à la tentative d’empoissonnement et au coup d’Etat manqué ne sont pas à souhaiter pour le pays de paix qu’est le Bénin », a martelé l’Imam de la mosquée, El Hadj Moutawakil Boukary. C’est à juste titre que l’Intendant du palais, Adam Bagoudou a imploré Dieu à repousser tous les petits problèmes afin de donner la sérénité au Chef de l’Etat afin qu’il finisse en beauté son mandat ». A la suite de l’intendant, beaucoup d’autres interventions et prières ont renforcé la séance. La ministre de la fonction publique, Maïmouna Kora Zaki souhaite que les bénédictions d’Allah, le Tout-Puissant, accompagnent le Chef de l’Etat partout où il sera dans le pays et dans le monde. Le directeur général de la Sobemap, Soumanou Toléba a, pour sa part, sollicité la contribution des citoyens à l’enracinement de l’unité d’actions.

Le message de paix de l’Imam

« On prie pour la paix et on ne doit cesser de le faire. Sans la paix, pas de développement. Donc, les gens doivent cessez d’effrayer le peuple. Ils doivent comprendre que dès que ça va mal tourner, la conséquence sera pour tous les citoyens du pays. « Quand le malheur arrive, il n’épargne personne », a prévenu l’imam de la mosquée Médine II, El Hadj Moutawakil Boukary dans son message aux citoyens. En s’exprimant en ces termes, l’imam entend faire mesurer « aux détracteurs » du Chef de l’Etat et de son gouvernement, les risques que court le pays. La sécurité est, selon lui, une nécessité pour le Bénin. C’est à ce titre qu’il affirme que « la sécurité ne peut être appréciée que par ceux qui en bénéficient ». C’est à cela qu’il a appelé les différents politiques du pays qu’ils soient de la mouvance présidentielle que de l’opposition. Au regard donc des soubresauts actuels qui agitent le Bénin, il a rassuré le Chef de l’Etat de l’engagement de sa mosquée à rester en intenses prières jusqu’à la fin de son mandat. Pour ce fait, une grande prière est projetée pour le 06 avril prochain pour marquer le deuxième anniversaire de prise du second mandat de Boni Yayi. Date également retenue pour inaugurer la mosquée Médine II construite pour renforcer la foi des fidèles de la commune.

 

Quelques impressions

Maïmouna Kora Zaki, ministre de la fonction publique

« Nous ne devons pas cessez de cultiver la paix »

« Je me rends compte que la solidarité existe dans ce pays. Nous sommes arrivés pour prier pour la paix. Car, sans la paix, la justice et la quiétude sont vouées à l’échec. Donc, nous ne devons pas cessez de cultiver la paix. Nous devons œuvrer pour que le premier magistrat ait la paix. Et c’est lui qui est bousculé depuis un certain temps. Nous avons connu des tentatives d’empoissonnement et de coup d’état. Nous sommes venus donc aujourd’hui prier pour lui pour que tous ceux qui sont contre lui le laissent en paix. Il faut qu’on le laisse travailler pour finir son mandat en toute quiétude. Nous sommes venus prier Dieu pour que notre chef soit en paix ».

 

Abdoulaye Chabi Issa Chabi, Directeur adjoint de cabinet du ministère de la famille

« Le Chef de l’Etat doit être sécurisé »

« Nous avons prié de façon intense pour que le Chef de l’Etat soit protégé aussi bien à l’intérieur du pays comme à l’extérieur. Partout dans le pays, il doit être sécurisé. Le président doit être accompagné dans toutes les actions qu’il entreprend. Il faut que nous travaillions dans la paix pour la solidarité partagée comme l’a souvent souhaité le père de la nation. Nous prions Allah pour qu’il soit accompagné et que personne ne puisse attenter à sa vie ».

 

Adam Bagoudou, intendant du Palais de la République

« C’est un devoir pour nous de prier pour le Chef de l’Etat »

« La communauté musulmane s’est réunie ce matin pour prier pour la paix et pour le chef de l’Etat. C’est un devoir pour nous de confier le président dans les mains de Dieu. Face aux choses que nous entendons, il n’y a qu’une seule attitude à avoir. C’est de prier très fort pour que la paix règne. Il faut que tout ce qu’il y a de mauvais s’éloigne du président et du pays. Dieu doit repousser tous les petits problèmes afin de donner la sérénité au Chef afin qu’il finisse en beauté son mandat ».

Emmanuel GBETO

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page