.
.

Le triomphe de la vérité

.

Arrièrés d’impayés de l’administration: Boni Yayi donne un ultimatum aux sociétés d’Etat pour rembourser la Soneb


Vues : 2

Le Chef de l’Etat, le Dr Yayi Boni a rencontré la semaine dernière le Directeur Général de la Société nationale des eaux du Bénin (SONEB), David BABALOLA pour évoquer avec lui la question de la gestion de ladite société pour la satisfaction des populations.

A l’occasion, le DG SONEB n’a pas manqué de présenter au Président de la République, quelques difficultés rencontrées par la société, notamment en ce qui concerne les dettes de plusieurs entreprises d’Etat et qui s’élèvent à des dizaines de milliards de FCFA. Informé de cette situation qui met à mal la trésorerie de la SONEB, le Président de la République a tapé du poing sur la table et exigé des différents directeurs de sociétés d’Etat qui doivent des arriérés de paiement de factures d’eau, de régulariser leur situation avant le 02 février 2013, sous peine de sanctions.

Il faut dire que plusieurs structures de l’administration, notamment le CNHU doivent des dizaines de millions à la SONEB en arriérés de factures impayées. David BABALOLA, aussitôt après sa nomination à la tête de l’entreprise, avait fait du recouvrement des créances de la société, son cheval de bataille, grâce à un lobbying remarquable et des pressions nécessaires auprès de différentes sociétés débitrices pour leur faire payer leurs dettes. Mais malgré ses efforts, plusieurs milliards restent encore détenus par l’administration.

De sources concordantes, on apprend que le montant total des dettes de la SONEB auprès de l’Etat avoisinerait le montant de six mois d’exercice de l’entreprise. Et au prix de vente actuel de l’eau potable qui est en deçà du coût réel de production, le DG SONEB n’a pas manqué d’attirer l’attention du Chef de l’Etat sur le danger qui guette la trésorerie de l’entreprise si les structures de l’Etat continuaient d’être de mauvais payeurs. D’où l’ultimatum donné par le Chef de l’Etat aux directeurs de sociétés d’Etat pour payer leurs dettes avant le 02 février sous peine de sanctions pour mauvaise gestion.

Wandji A.

 

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page