.
.

Le triomphe de la vérité

.

29ème réunion du Forum pour le partenariat avec l’Afrique:Boni Yayi prône une réponse concertée contre les flux financiers illicites


Vues : 1

L’hôtel Azalaï de Cotonou a abrité le lundi 03 décembre dernier la 29ème réunion du Forum pour le partenariat avec l’Afrique (FPA). En présence d’un parterre de personnalités, le Chef de l’Etat béninois, président en exercice de l’Union Africaine (UA), Dr Boni Yayi a appelé à agir ensemble contre les flux financiers illicites en provenance de l’Afrique.

De 1970 à 2000, les transferts de flux financiers illicites en provenance de l’Afrique s’élèvent, selon les estimations des institutions de Brettons Wood, à plus de 854 millions de dollars. C’est fort de ce constat alarmant qu’à l’occasion de sa 19ème réunion, le FPA a décidé de réfléchir sur cette problématique de développement à travers le thème « Les flux financiers illicites en provenance de l’Afrique ».

Dans ses propos à l’ouverture des travaux de cette rencontre réunissant des représentants aussi bien des pays africains membres du NEPAD que de l’Organisation pour la coopération et le développement économique (OCDE), du groupe des huit (08) puissances économiques mondiales (G8) et des principales institutions financières africaines, européennes et des Nations Unies, le Secrétaire exécutif du NEPAD, Ibrahim Assane Mayaki s’est félicité de l’intérêt suscité par cette rencontre destinée à consolider les relations entre l’Afrique et ses partenaires.

 Pour sa part, le représentant personnel du Chef de l’Etat au sein du Comité de pilotage du NEPAD, Mariam Aladji Boni Diallo, note que le FPA a été créé au sommet d’Evian en 2008 afin d’élargir le dialogue de haut niveau entre les huit puissances économiques mondiales et le continent africain. Selon ses propos, la rencontre de Cotonou qui intervient après celle de Paris le 25 avril 2012 sur le thème « Energie », posera les jalons d’une réponse mondiale au phénomène des flux illégaux qui affectent l’épanouissement des économies africaines.

Cette attente est partagée par le Chef de l’Etat, Président en exercice de l’UA, Dr Boni Yayi. Pour lui, en effet, ce forum vient à point nommé pour créer un cadre privilégié de dialogue en vue du renforcement du rôle de l’Afrique dans la gouvernance mondiale. Dans cette perspective, Boni Yayi voit à travers une lutte concertée contre les flux financiers illicites la voie de salut pour associer le continent africain à l’espoir et à l’espérance. C’est d’ailleurs dans cette logique que s’inscrit le Bénin, fera-t-il observer, en renforçant son arsenal juridique à travers notamment l’adoption d’une loi contre la corruption et ses infractions connexes.

Aussi, invite-t-il à renforcer la coopération régionale et internationale en vue de la mise en place d’une part, de mécanismes appropriés pour la prévention et la répression des flux financiers illicites et d’autre part, de moyens de restitution des avoirs ainsi détournés vers d’autres cieux qui privent le continent, selon lui, de moyens pour l’atteinte de ses objectifs de développement.

Notons que cette 19ème réunion du Forum pour le partenariat avec l’Afrique intervient en prélude au sommet du G8 prévu pour se tenir en juin 2013 en Grande Bretagne sur le thème de la lutte contre le protectionnisme et l’évasion fiscale.

Jean-Claude D. DOSSA

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page