.
.

Le triomphe de la vérité

.

Sortie discographique du « Mouvement des femmes de l’église de Pentecôte de la foi de Gbégamey:Un album qui révèle le talent des femmes au tam-tam et au micro


Vues : 4

Quelques unes des actrices du nouvel album lancé en pleine prestation

Un album à la signature exclusivement féminine est né. C’est un opus audio-vidéo, le premier du genre sorti hier par le Mouvement des femmes de l’Eglise de Pentecôte de la foi de Gbégamey à Cotonou. Il a été baptisé « Yesu Gnon » qui signifie littéralement « Jésus-Christ est bon ».

 Ce groupement de femmes démontre à travers cet album riche de 4 titres entièrement chantés en langue Adja avec le rythme Agbadja authentique qu’il n’y a plus d’instruments de musique qui soit exclusivement l’apanage des hommes. La preuve, des tam-tams en passant par les castagnettes, les gongs et le micro, ce sont les femmes qui s’y frottent.

Pas d’hommes donc mélangés au groupe. Dans une animation de lancement qui a mobilisé toute l’assemblée, voire des curieux, les femmes de ce mouvement ont réussi de part leurs talents à séduire l’assistance qui, tout au long de leurs prestations, s’est confondue en applaudissements particulièrement nourris. Et c’est justement ce talent qui a séduit leur principal soutien, Emmanuel Sognonnou dans la réalisation de ce tout premier album qui, dans son allocution de lancement devant l’impressionnante assistante, a invité les femmes membres du Mouvement à demeurer « fermes, inébranlables dans l’accomplissement de l’œuvre du Seigneur ». Car, dit-il, leurs « efforts ne seront pas vains au regard des talents qu’elles développent ».

La même reconnaissance de talent a été faite par le Révérend, Justin Edou qui a présenté et consacré l’album à la cérémonie de lancement. Selon ses dires, ces femmes sont des chrétiennes nées de nouveau, sélectionnées et qui ont reçu une onction particulière de lui. Cette onction, selon les propos du Révérend Justin Edou, c’est bien celle de chanter et de glorifier le talent du Tout-puissant pour donner des bénédictions dans les maisons.

Et c’est pour cela qu’il a convié les femmes du Mouvement à persévérer leur inspiration pour sortir des albums plus captivants et plus riches en enseignements. Dans un élan de solidarité, des fidèles et invités de marque à cette cérémonie de lancement ont mis la main à la poche pour appuyer les quatre parents de l’événement, à savoir Mèto Victor, le Pdg de la Société Vitraco Sarl et les sieurs Emmanuel Sognonnou, Martial Agossou et Paul Kounoudji qui ont chacun payé au moins 1 Million de francs CFA (1.000.000 FCFA) pour encourager le Mouvement à avancer dans ses actions.

Donatien GBAGUIDI

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page