.
.

Le triomphe de la vérité

.

Lancement du wifi sur le campus d’Abomey-Calavi:Le Mctic hisse le monde universitaire béninois dans l’ère du numérique


Vues : 5

Dans le cadre de la deuxième édition de la Semaine de l’internet Bénin 2012, le wifi a été lancé en début de semaine sur le campus d’Abomey-Calavi par le Ministère de la Communication et des technologies de l’information et de la communication (Mctic), représenté par le ministre Max Barthélémy Ahouékè en personne.

Donner aux acteurs du monde universitaire béninois l’opportunité de se servir des Technologies de l’information et de la communication (Tic) comme moyens de formation, d’acquisition de nouvelles connaissances et d’ouverture sur le monde afin qu’ils jouent pleinement leur partition pour le développement du Bénin.

Ce sont-là, quelques uns des objectifs qui sous-tendent le lancement officiel sur le campus universitaire d’Abomey-Calavi de l’exploitation de la bande passante internet haut débit. Inauguré en présence de l’ensemble du monde universitaire et des autorités communales, l’internet gratuit et à haut débit sur le campus est une grande première dans l’histoire du monde scientifique et académique du Bénin.

Et pour marquer son ambition de faire des Tic appliquées à l’enseignement une réalité tangible, le ministère de la Communication et des technologies de l’information et de la communication (Mctic) a pris en charge pour six (06) mois les frais de redevance d’exploitation. Point n’est plus besoin pour les étudiants de l’Uac de s’agglutiner à certains endroits précis de l’université pour se connecter au monde. La couverture intégrale de l’Uac est assurée et depuis les salles de cours, résidences, fermes d’application, jardin botanique, etc., enseignants, étudiants et chercheurs peuvent communiquer aisément avec le reste du monde.

D’une capacité de 20 mégabits, le wifi mis en activité dénote de l’intérêt continu du gouvernement béninois pour le secteur porteur et prioritaire des Tic. C’est convaincu que l’avènement d’un Bénin prospère passe inévitablement par l’appropriation des Tic par les fils et filles du pays que le Docteur Boni Yayi s’est résolument engagé, depuis 2006, à faire de l’accès à cet indispensable outil de développement l’une de ses principales priorités.

 En mettant à la disposition de la communauté de l’Uac cet outil, le gouvernement, à travers le Mctic montre alors le souci qui est le sien non seulement de participer à la formation de cadres béninois compétents, mais aussi de renforcer les compétences des enseignants. Des conditions sine qua non pour impulser un développement humain durable au Bénin.

L’accès aux Tic pour tous les Béninois étant l’un des défis chers à l’Etat, Max B. Ahouékè a annoncé le projet d’extension du wifi dans une première phase aux campus et centres universitaires de Porto-Novo, Savalou, Natitingou, Parakou, Lokossa et à la Faculté des sciences de la santé (Fss) de Cotonou, preuve que la vision du Docteur Boni Yayi de « faire du Bénin le quartier numérique de l’Afrique» prend corps.

Flore S. NOBIME

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page