.
.

Le triomphe de la vérité

.

Actualité politique nationale:Le Palais de la Marina engage une vaste croisade contre les intoxications


Vues : 1

Les dénonciations calomnieuses dont font l’objet les locataires du Palais de la Marina sont à l’origine de la synergie d’actions entre ces derniers. Les collaborateurs du président de la république sont en campagne contre l’intoxication, prêts à se battre pour faire entendre leur point de vue.

Les agents en fonction au palais de la Marina sont décidés à se dresser contre les invectives et soupçons dont ils sont victimes. Il en est ainsi avec leur option de répondre du tac au tac à tous leurs détracteurs. C’est ce qui justifie la sortie médiatique du Conseiller technique à l’économie du Président de la République, Joseph Tamègnon sur la télévision nationale pour défendre les idéaux du gouvernement du docteur Boni Yayi et démentir les affirmations de Me Lionel Agbo.

C’est d’ailleurs dans ce sillage que les sorties médiatiques des députés Candide Azannai et Epiphane Quenum ont été suivies de nombreuses sorties médiatiques des proches du président Boni Yayi. La directrice de cabinet du président de la République, Véronique Brun Hachémè, devant les écrits du quotidien Fraternité qui tendaient à démontrer que le palais de la présidence est désormais érigé en un refuge de bandits, a envoyé un droit de réponse à la télévision Canal 3 Bénin.

Il en a été de même pour le secrétaire général du gouvernement, Eugène Dossoumou qui a eu recours au même procédé pour démentir des informations qu’il jugeait calomnieuses. Chaque fois que les services du palais sont cités dans une affaire, ces derniers ne ménagent aucun effort pour donner leur version des faits aux populations qui, même si elles ne sont pas toujours d’accord avec les arguments des collaborateurs du chef de l’Etat, félicitent ces derniers pour leur aptitude à apporter leur version des faits. Cet état de chose renseigne sur l’état de veille permanente dans lequel vivent les agents en fonction au palais.

Mieux, la sécurité est renforcée à la Marina. Le gouvernement béninois veut ainsi contrer toute velléité de déstabilisation et préserver son image ; toute chose qui démontre qu’il veut apporter l’information à la majorité des citoyens du Bénin, une manière déjà de barrer la route aux tensions nées des informations souvent calomnieuses qui ne cessent de pleuvoir. L’obligation de rendre compte prôné par le président Boni Yayi se réalise ainsi au grand bonheur des populations qui sont libres de prêter le flanc ou non aux différents sons de cloche qui lui parviennent.

Nafiou OGOUCHOLA (Coll)

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page