.
.

Le triomphe de la vérité

.

Révélation de me lionel agbo à l’événement précis:« Je suis convoqué au commissariat pour offense au Chef de l’Etat et j’y vais »


Vues : 4

Les déclarations dimanche dernier sur une chaine de télévision de la place de Me Lionel Agbo connaissent ce matin de nouveaux développements avec la convocation qui lui a été adressée hier par le commissaire central de Cotonou, Louis-Philippe Houndégnon.

Joint au téléphone hier nuit par la rédaction de votre journal, l’ancien conseiller du président Boni Yayi a confirmé l’information et révélé avoir exigé une convocation écrite au lieu d’un simple message téléphonique du commissaire central de Cotonou. « Effectivement j’ai été joint au téléphone aux fins de répondre à une interpellation au commissariat central de Cotonou ; j’ai dit que je ne pourrai m’y rendre que sur convocation et cala m’a été porté à mon cabinet pour répondre d’une offense au Chef de l’Etat et je m’y rends ce vendredi matin à 7 heures », a révélé Me Agbo tout confiant.

Il a aussi affirmé ne pas vouloir se débiner ou afficher une quelconque opposition face à cet inattendu développement de ce dossier. Me Agbo n’a pas souhaité faire des commentaires au sujet du motif de cette convocation. Certainement pas avant d’avoir écouté le commissaire central de Cotonou lui notifier de vive voix des chefs d’accusation.

 Il n’y a donc pas de doute que les regards des observateurs de l’actualité politique nationale seront tournés ce matin vers le commissariat central de Cotonou qui accueillera en son enceinte un hôte de marque dont la présence ne pourrait, bien évidemment, ne pas drainer du monde.

Wandji A.

Reviews

  • Total Score 0%



5 thoughts on “Révélation de me lionel agbo à l’événement précis:« Je suis convoqué au commissariat pour offense au Chef de l’Etat et j’y vais »

  1. Mafoie

    A ma foie je vois que bon nombre de commentaires sont marginalisés, toute personne comme moi et vous doit pouvoir répondre à une convocation sans stress si il ne se sent pas morveux étant donné que nous sommes dans un état de droit comme vous l’avez plusieurs fois répéter, Lionel n’est ni différent de moi et de vous comme si je suis convoqué aujourd’hui je ne peux pas alerté la presse avant de répondre. Me Lionel ne devrait pas s’inquiéter pour répondre à cette convocation pour affaire le concernant et on attend la suite avant de commenter quoi que ce soit.

    Si le Gouvernement s’est senti offensé il a aussi son plein droit de convoquer pour mieux comprendre faire éclairer au peuple les zones d’ombres. Maintenant si Me Lionel que je respecte bien à les preuves palpables pour tout ce qui nous a porté comme informations, il n’a pas à s’inquiéter jusqu’à alerté la presse.

    Pour moi il y a de louches, le peuple béninois veut des explications; c’est le moment d’avoir une commission pour connaitre la vrai vérité que de nous rendre insurgés. Tout ce qui est sous entendu dans cette histoire à ma vision le peuple béninois très innocent veut être manipulé malmené par les anti-yayi pour créer une insurrection dans le pays, évitons tous cela car cette histoire de révision de constitution ou dictature peut nous amener loin si nous ne faisons pas attention à des sujets pareils, n’oublions pas le révolution dans le monde arabe, c’est partir du rien du tout. Je demande à tout le monde de beaucoup réfléchir et exposer tout sujet politique dans tous les sens possible avant d’apporter vos convictions et commentaires

  2. AHOVEY Kouassi honoré

    Il est tant ,que certains politiciens ,assoiffés de pouvoir, laissent travailler, ceux qui sont soucieux du developpement de notre pays. Ces assoiffés de pouvoir avaient exercé à divers niveaux le pouvoir d’etat dans le passé. Le peuple béninois les connait. C’est pour cela ils ont été battu au kao lors des elections passées. C’est des affameurs du peuple. Je demande donc, à tous les béninois, de ne pas les suivre dans leur tentative d’insurection,dont le seul but est la remise en cause de notre ETAT de droit.
    Merci.

  3. GOMEZ Francisco

    Je suis au regret de faire remarquer que ce forum est réservé à ceux qui maitrisent un minimum des fondamentaux par rapport aux droit des personnes. Le jour viendra où certains comprendront que nous vivons un drame à travers les comportements du Chef de l’Etat et de son gouvernement. Qu’on arrète de prendre les béninois pour des demeurés; enfin, il ne suffit pas de faire un tour dans un pays d’à côté pour croire qu’on est plus intelligent ou que le PR est homniscient et que sais-je encore.
    Personne n’est contre Le Docteur… Bien au contraire, mais il doit arrêter avec ses réactions épidermiques qui appellent de ses sbires, ce difficile rôle de défenseurs maladroits.
    Si Le Docteur et son gouvernement veulent des preuves, il leur faut prendre les cas de limogeages spectaculaires de certains ministres et proches collaborateurs. C’est une honte que de vouloir demander des comptes à Lionel AGBO. Bien plus encore pour Marie Elise GBEDO ex épouse AGBO!
    Si le ridicul tuait?… Ma foie!

  4. Marius Hubert DADJO

    Chers amis, lisez et relisez ce commentaire qui du reste ressemble , tant dans sa forme que dans le fond,à la majorité des propos que ressortent les grognes et les commentaires recueillis au micro de radio trotoire. Il nous interpelle à deux égards : 1- le Bénin est-il toujours le quartier latin d’Afrique? 2- vivons- nous les mêmes réalités dans ce pays?

  5. kass

    Honnetement je suis désolé que le chef de l’Etat ait voulu par sa plainte, remettre Lionel AGBO en scelle. C’est un homme qui est périmé. Il vent du vent et ne représente que son ombre. Aujourd’hui, tous les regards sont tournés vers lui alors qu’il n’a jamais remporté même la pls petite élection.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page