.
.

Le triomphe de la vérité

.

RENFORCEMENT DES CAPACITES DES ENSEIGNANTS DES MATIERES SCIENTIFIQUES DANS LES LYCEES ET COLLEGES DU BENIN:Alassane Soumanou décroche un partenariat avec l’Institut Catholique d’Etudes Supérieures


Vues : 5

Du 10 au 16 septembre, se tiennent à Paris en France les réunions de travail organisées par la Délégation Interministérielle pour l’Education Numérique en Afrique (DIENA). En sa qualité de Ministre de l’Enseignement Secondaire, de la Formation Technique et Professionnelle, de l’Insertion et de la Reconversion des Jeunes, Alassane Djimba Soumanou a été invité depuis lundi par la DIENA à ce rendez-vous du donner et du recevoir. Avec son état de conquérant et son élan d’ouverture que le peuple béninois lui connait, le ministre prend des contacts au plus haut niveau.

L’objectif de ce nouveau partenariat, comme on peut s’en douter, est de pallier à la qualité et d’offrir de nouvelles performances aux enseignants. Mardi, en marge de cette assemblée, il s’est longuementy entretenu avec le Président de l’Institut Catholique d’Etudes Supérieures (ICES) à Roche-sur-Yon en Vendée. Cette audience avec Bertrand DOAT, Président de l’ICES a permis aux deux personnalités de revisiter les potentialités de leurs structures mais également de peaufiner un projet de coopération entre l’ICES et le MESFTPRIJ.

Pour les mois à venir, il a été retenu d’échanger les expériences et de renforcer les capacités de plusieurs centaines d’enseignants de nos lycées et collèges dans les matières scientifiques telles que les Mathématiques, les Sciences Physiques et la Biologie. Nul n’est sans savoir que l’effectif des élèves béninois dans les séries scientifiques va en régression depuis plusieurs années. Le ministre Soumanou, en bon manager, cherche régulièrement des solutions mais n’écarte aucune piste capable de lui offrir la potion magique pour relever le niveau des apprenants béninois.

 Ainsi, les deux parties ont défini ensemble les modalités pour faire bénéficier de l’expérience des chercheurs de cette école prestigieuse à travers un séjour offert aux enseignants béninois en France mais aussi la possibilité de les recevoir ici au Bénin. D’autres efforts sont en cours dans le cadre du recrutement des enseignants à partir de cette année par le gouvernement béninois et un autre planning est aussi peaufiné afin d’embaucher progressivement deux mille (2000) enseignants qualifiés par an dans le sous secteur enseignement secondaire.

Hier jeudi, le calendrier du Ministre Soumanou était une fois encore bien achalandé. Outre quelques ministres participants qu’il a rencontrés, il devrait s’entretenir avec son ami et frère, le professeur Albert-Claude Benhamou, délégué interministériel pour l’Education Numérique en Afrique. Face à lui, il devrait plaider pour l’augmentation du lot de kits Sankore dont le Bénin bénéficiera pour le renforcement de l’éducation numérique dans ses écoles.

Odile A. DJEGUI (Coll)

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page