.
.

Le triomphe de la vérité

.

Chronique Nutrition N°12:Attention au radicalisme alimentaire !


Vues : 2

Au nombre des bonnes pratiques en matière d’alimentation saine, manger des fruits et légumes au lieu de sucreries, boire moins de vin (ou de boissons alcoolisées) et faire du sport (footing) tous les jours occupent les premières places. Mais il faut voir la réalité en face car à la moindre baisse de motivation, les belles décisions sont oubliées. Mieux vaut donc privilégier les petits actes que les beaux principes.

N’essayez pas d’imiter les mannequins à la minceur qui frise la transparence. Leur corps et leur visage constituent leur capital, qu’ils malmènent au péril de leur santé. Pour réussir, ces top models doivent afficher des mensurations imposées par les grands couturiers qui créent des vêtements qui ne sont pas destinés à habiller des femmes normales ou des hommes normaux. Dans le monde des top models, il n’y a de place ni pour manger, ni pour savourer. Mais il ne faut pas oublier que la mode est un petit microcosme, pour la plupart des gens, priorité est donnée à la famille et à la vie professionnelle. Et là, mieux vaut se sentir bien et être en bonne santé que d’avoir une petite taille.

Se fixer des objectifs inatteignables peut se révéler contre-productif car cela ruine votre confiance en vous et l’image que vous avez de vous-même. Mieux vaut donc adopter la politique des petits pas. Décider du jour au lendemain de ne plus manger du chocolat est utopique. Mais renoncer à en manger au travail ou devant votre poste téléviseur est tout à fait possible. Et chaque fois que vous définissez un objectif, fixez vous un cadre temporel, par exemple arrêter de grignoter du chocolat, du yoyo, du bonbon ou du biscuit au bureau et devant la TV pendant une semaine. Passé ce délai, vous pouvez décider de poursuivre le test s’il s’est avéré concluant ou alors de changer de méthode.

Bien que les objectifs soient clairs, il est difficile de tenir une résolution si les moyens d’y parvenir ne sont pas au rendez-vous. Les grands principes du genre «demain, tout va changer!» ou «finies les sucreries et pâtisseries!» ne mènent à rien. Mieux vaut réfléchir concrètement aux moyens d’atteindre vos objectifs, par exemple en décidant que vous irez vous promener pendant une demi-heure tous les lundis, mercredis et vendredis ou que vous ne boirez plus de boissons alcoolisées ou sucrées tous les jours sauf le week-end.

Renoncer aux pâtisseries et aux boissons alcoolisées ou sucrées crée pour l’habituer un manque difficile à supporter. Il faut donc faire en sorte de ne pas ressentir ce manque, par exemple en définissant des rituels. Au lieu de boire de l’eau en bouteilles dans des verres sans charme du lundi au vendredi, placez sur votre table de belles carafes et des verres stylés. Toute l’ambiance s’en trouvera changée. Et remplacez le chocolat, le bonbon, le yoyo, le biscuit par des fruits ou des « bâtonnets » de légumes.

Autre idée, chaque fois que vous renoncez à une pâtisserie, mettez son équivalent en argent dans une petite caisse et, avec l’argent ainsi économisé, offrez vous un massage de temps en temps. Manger sain à des heures régulières permet de stabiliser le poids. Mais si vous vous laissez aller un peu pendant les périodes de fêtes, ne vous plaignez pas et essayez d’en atténuer les effets plus tard.

Pour certains, manger moins signifie renoncer à de bonnes choses, une torture qui ne profite ni au corps ni à l’âme! Mieux vaut donc manger sain. Le manque de temps ou l’envie de mincir peuvent amener d’autres à sauter des repas. Mais cette pratique est néfaste sur le plan physique comme psychique car ceux-là risquent de compenser le manque lors du repas suivant. Manger à heures régulières et prévoir des « en-cas » permet en revanche de rester performant tout en s’assurant un apport de nutriments suffisant.

SANGNIDJO Sèmèvo Anicet

Ingénieur Agronome Nutritionniste ; Master of Science in Nutrition and Food Science

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page