.
.

Le triomphe de la vérité

.

Société:La mendicité, l’autre caractéristique de Porto-Novo


Vues : 1

Le rire, dit-on, est le propre de tous les hommes. Mais ceux de Porto-Novo ont effectivement quelque chose de particulier, c’est-à-dire, la mendicité qui ne cesse de prendre de l’ampleur.

Désormais, c’est une réalité que la mendicité, dans la ville de Porto- Novo gagne du terrain. Ce phénomène n’est plus loin d’atteindre son paroxysme dans la capitale politique. La cité aux trois noms de l’ancien Dahomey est assujettie aux lois de ces personnes qualifiées de mendiants professionnels qui, très tôt le matin, prennent leurs quartiers aux feux tricolores, à l’entrée des églises, des mosquées et centres commerciaux pour se livrer à leur besogne.

 Dans leur élan, ils se ruent sur leurs futurs bienfaiteurs pour leur soutirer de l’argent. Fonctionnaires, étudiants, élèves, religieux représentent leurs cibles. Ils n’épargnent personne. A Porto- Novo, le phénomène a vertigineusement évolué à telle enseigne qu’aucune rue, aucun tronçon ne connaît son lot de mendiants. Ce sont, entre autres, des handicapés, de petits enfants abandonnés par les parents. Cependant, des gens dans la fleur de l’âge se donnent à cette activité que d’aucuns qualifient de sale besogne.

Ce sont des jeunes dotés d’une santé parfaite bien habillés mais harcèlent les passants dans la rue pour des pièces de monnaie ou sollicitent crument de l’aide financière pour tel ou tel problème. Face à ce type de mendiants, beaucoup sont dans l’embarras parce qu’on ne sait pas si c’est ce genre d’aumône qui est recommandé. Les uns, grâce à la foi qui les anime n’hésitent pas à mettre la main à la poche. D’autres, par contre, furieux, les éconduisent sans ménagement.

Voilà le sort réservé aux éternels mendiants. L’urgence, dans la ville dirigée par Moukaram Océni est de chercher les voies et moyens pour décourager cette pratique en créant des emplois pour les jeunes désœuvrés et en multipliant des centres d’aide sociale. Ce sont là quelques pistes qui pourraient permettre d’engager la lutte contre ce fléau qui a la vie dure.

Esckil AGBO (Coll)

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page