.
.

Le triomphe de la vérité

.

Crainte d’insurrection au Bénin:Boni Yayi justifie sa nomination au Ministère de la défense


Vues : 4

« Il n’y aura pas de Madagascar au Bénin », « s’ils pensent qu’il y aura une insurrection des populations, ils se trompent », « je n’ai peur de personne ». Ce sont autant de propos musclés que le Chef de l’Etat a tenus au cours de sa rencontre avec la presse à l’occasion de la célébration des 52 ans d’indépendance du Bénin.

 Ainsi, faisant fi des réserves liées à sa fonction, Boni Yayi a sorti ses muscles contre ses adversaires qu’il soupçonne de vouloir le faire partir du pouvoir à travers une insurrection populaire. Ces propos d’une rare brutalité, ont tôt fait de susciter des interrogations au sein des populations.

 Pour ces dernières en effet, après la période traumatisante de la révolution qui a vu l’argument de la force triompher de la force de l’argument, la tenue de l’historique conférence des forces vives de février 1990 avait réussi à poser les jalons du recours au dialogue pour la résolution des contradictions entre les acteurs de la classe politique. A la lumière des propos tenus par le premier magistrat béninois, tout porte à croire que cette voie n’est plus celle privilégiée pour maintenir la paix sociale au Bénin.

Pour nombre d’observateurs, cependant, la fermeté affichée par le Chef de l’Etat face à ses détracteurs n’est pas le fruit du hasard. A en croire ces derniers, la mainmise opérée par Boni Yayi sur l’armée et surtout son auto-nomination à la tête du Ministère de la défense nationale sont autant d’arguments qui justifient l’option du Chef de l’Etat à brandir la force face à ses adversaires.

Ainsi, désormais maître absolu des forces armées qu’il contrôle personnellement avec la nomination de ses proches aux différents postes stratégiques, Boni Yayi dispose des armes pour défier ses opposants.

Il va alors s’en dire qu’en décidant de s’occuper personnellement du Ministère stratégique de la défense nationale sans raison apparente, le Chef de l’Etat avait fait l’option de prévenir toute volonté de porter atteinte à son pouvoir. Et sa sortie médiatique du mercredi dernier le démontre avec éloquence.

Jean-Claude D. DOSSA

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page