.
.

Le triomphe de la vérité

.

18ème championnats Séniors d’athlétisme d’Afrique à Porto- Novo:Une cérémonie solennelle d’ouverture réussie, malgré les appréhensions


Vues : 1

Ils sont deux chefs d’Etats africains à honorer de leur présence hier, au stade Charles de Gaule de Porto- Novo la cérémonie d’ouverture des 18èmes championnats sénior d’Athlétisme d’Afrique. A côté du président Boni Yayi qui a procédé à l’ouverture officielle, il y a l’Equato – Guinéen Théodoro Obiang N’GUEMA. Les deux chefs d’Etats et leurs délégations de même que les différentes délégations ont eu droit à une cérémonie d’ouverture parfaitement réussie.

Les représentants du Bénin défilant hier

Ca y est. C’est parti pour cinq jours de compétition. Les 18èmes championnats séniors africains d’athlétisme ont officiellement ouvert leurs portes mardi au stade Charles de Gaulle de Porto-Novo. Outre ces deux chefs d’Etats, la cérémonie officielle d’ouverture a été rehaussée par la présence de premiers ministres et membres de gouvernement de plusieurs pays de la sous région. Il est important de signaler que cette cérémonie a bénéficié des éléments nécessaires pour sa réussite. L’utile a été joint à l’agréable.

Le stade et ses environs luisent des multiples couleurs de cette rencontre sportive continentale. Bref, rien n’a été négligé pour rendre cette fête sportive agréable et attrayante. Les autorités politico-administratives de la ville d’accueil étaient présentes. Les ministres Didier Akplogan, Marcel de Souza, Jean – Michel Abimbola, Sofiath Onifadé Baba Moussa, Valentin Djenontin, Issifou Kogui N’douro étaient également au stade. Leurs homologues du Tchad, du Gabon, de l’Algérie et du Ghana présents n’ont pas voulu se faire compter l’événement.

Les responsables sportifs à divers niveaux sur le plan continental ont également répondu présents à l’invitation des organisateurs. La population s’est, elle aussi, ruée vers le stade Charles de Gaulle. Les aïnonvis ont massivement effectué le déplacement. Tout au long de la cérémonie, l’assistance a été émue par les différentes étapes qui ont meublé la cérémonie. Un visage reflétant la lueur du continent, mère de l’humanité qui voit ses filles et fils unis autour d’une discipline sportive. C’est là, dit-on, le signe de l’homogénéité culturelle et sportive des Africains.

Moukaram Océni et Boni Yayi se félicitent de la tenue effective de ces championnats

Trois discours ont meublé la cérémonie d’ouverture de ces 18èmes championnats d’athlétisme. Il s’agit des allocutions de bienvenue du maire Moukaram Océni, de reconnaissance du président de la Confédération africaine d’athlétisme, Ahmed Mohamed Marbou et d’ouverture officielle du président la République Boni Yayi. Selon le premier, le Bénin, par l’organisation de ces championnats d’envergure continentale vient de relever un défi.

C’est une prouesse qu’il a réalisée, a poursuivi le maire, en ce moment où il détient la présidence de l’Union africaine. Le patron de l’hôtel de ville de Porto- Novo se dit honoré pour le choix porté sur sa commune, capitale du Bénin pour abriter cet événement sportif de haut niveau. Aussi, s’est-il confondu en remerciements. « C’est ici le lieu », dira le maire, « de remercier tous ceux qui ont contribué de près ou de loin à la sélection du Bénin, mon beau pays et de Porto – Novo, ma chère ville ».

Quant au deuxième, il n’a pas caché ses émotions. Il a exhorté les différents compétiteurs à faire preuve de professionnalisme afin de nourrir la présente édition d’un cachet particulier. Dans son discours, le président Boni Yayi a exprimé sa reconnaissance envers toutes les délégations qui ont foulé le sol béninois. Aussi, a-t-il rendu hommage aux athlètes africains qui ont fait la gloire de ce sport dans le monde entier. Pour lui, ces 18èmes championnats d’athlétisme honorent non seulement le Bénin mais également le continent africain. C’est un geste, s’est-t-il réjoui, qui atteste de l’unité africaine.

Le président Boni Yayi a également émis le vœu que de nombreux athlètes africains prennent part aux jeux olympiques qui se dérouleront à Londres. Le discours du chef de l’Etat et président en exercice de l’Union africaine a été axé sur les notes de reconnaissance, de gratitude, d’espoir et d’espérance. Après, son discours, a suivi l’étape du défilé des différentes équipes. Ce sont les majorettes qui ont planté le décor de cette phase de la cérémonie par leurs multiples démonstrations.

Elles seront suivies des différentes délégations des pays en compétition. Au total 51 pays se sont fait annoncer pour y prendre part. Mais pour le défilé, seulement 25 pays se sont montrés. Selon les informations reçues auprès du comité d’organisation, plusieurs délégations ont foulé le sol béninois seulement hier et leurs athlètes ont choisi d’aller se reposer afin de bien commencer la compétition qui démarre ce jour.

Esckil AGBO (Coll.)

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page