.
.

Le triomphe de la vérité

.

Tournée du ministre des Affaires étrangères dans les zones cotonnières du septentrion:Bako-Arifari suscite l’engouement des populations à Karimama et Malanville


Vues : 1

Aussitôt revenu d’une mission à l’étranger, le chef de la diplomatie béninoise, Nassirou BAKO-ARIFARI est descendu sur le terrain, à l’intérieur du pays pour une autre mission. En application de la décision gouvernementale de sensibilisation des zones de production de coton sur le suivi et la mise en place des intrants, le ministre des Affaires étrangères, s’est rendu dimanche dans la commune de Malanville.

En compagnie d’une délégation composée du conseiller technique du ministère de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche, Gado Guidami, du chef service de la direction de l’évaluation, de l’orientation et de la scolarisation du ministère de l’enseignement secondaire, Tomon Amadou, de son chargé de mission et conseiller communal de Malanville, Inoussa Dandakoe, alias DDK, le ministre Nassirou Bako-Arifari a parcouru plusieurs arrondissements pour expliquer aux populations le bien fondé des mesures prises par le gouvernement pour éviter à tout prix une année blanche agricole. Il s’est même rendu dans des champs de coton pour constater de visu l’évolution de la campagne cotonnière avant d’appeler les populations paysannes à plus de mobilisation pour accroitre la production.

Il a rencontré les populations de plusieurs arrondissements de Malanville dont notamment Madécali, Garou et Tomboutou. A cette occasion, Nassirou Bako-Arifari et sa suite ont sensibilisé les producteurs de coton sur la disponibilité des intrants coton et les ont encouragés à accroître leur production sans aucune crainte liée à une quelconque pénurie d’intrants qui pourrait leur être préjudiciable. Ce faisant, il a renforcé l’engouement des cotonculteurs à se mettre davantage dans la production de l’or blanc afin de combler les attentes du gouvernement par rapport à la campagne 2012-2013 en cours. Dans le souci de mesurer l’ampleur que prend la campagne cotonnière 2012-2013, il s’est rendu dans un champ de coton sis dans l’arrondissement de Tomboutou dans la commune de Malanville.

Le constat paraît bien satisfaisant. Il s’agit en effet d’un champ de coton de plusieurs hectares qui démontre bien la particulière attention que portent les producteurs de l’or blanc dans cette localité pour le compte de la campagne cotonnière 2012-2013. Devant la délégation ministérielle qui a échangé avec la population au centre communal de santé de Tomboutou, le spécialiste agricole, Raoul Odjo du Centre communal pour la promotion agricole, a fait le point de la situation et attiré l’attention du représentant du gouvernement sur les efforts déjà consentis et ce qui reste à faire.

D’après son témoignage, la commune de Malanville a déjà dépassé de 120% les prévisions de superficies à emblaver. « Ce sont 7000 hectares qui sont prévus pour être emblavés, mais dans la commune, nous sommes déjà à plus de 8400 hectares ; les herbicides accusent un peu de retard, mais ce n’est pas encore grave », a témoigné Raoul Odjo qui a conduit la délégation dans un vaste champ de coton pour faire constater de visu à la délégation les efforts des populations. Heureux d’être dans ce champ soigneusement entretenu, la délégation a profité de cet exemple de Tomboutou pour appeler tous les paysans du Bénin à travailler sans relâche.

Car, la terre ne ment pas et le président de la République s’investit beaucoup pour que les populations rurales ne souffrent pas, a laissé entendre le conseiller technique du ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche, Gado Guidami. Le ministre Bako-Arifari s’est aussi rendu dans la matinée du dimanche dans l’arrondissement de Madécali chez son suppléant à l’Assemblée nationale, l’honorable Sanni Ayouba qui a récemment perdu sa mère. Au domicile de l’honorable, le ministre a présenté ses condoléances ainsi que celles du chef de l’Etat à la famille éplorée. Il y a pris part à la prière musulmane de 3ème jour dite à l’intention de la défunte.

A cette occasion, il a aussi invité les paysans à travailler pour une bonne campagne cotonnière en leur demandant de ne pas laisser la politique les diviser. Il les a ensuite tous invités à l’union autour des questions de développement et rassuré de ce que le chef de l’Etat, Dr Boni Yayi qui est plus que jamais déterminé à aider le peuple entier dans sa politique de prospérité partagée demande au monde paysan de produire beaucoup.

 Vers le bout du tunnel pour les riverains de l’axe Bodjécali-Madécali, frontière Nigéria

Après cette étape, le ministre Bako-Arifari a fait un tour sur le chantier de réaménagement de la route Bodjecali-Madécali, longue de 36 Kilomètres confié à une entreprise chinoise. A la traversée du tronçon, le ministre qui a vécu avec sa délégation le calvaire pour se rendre d’un village à un autre, a demandé à l’entrepreneur d’accélérer les travaux. Il a personnellement constaté l’implication réelle des populations de la localité qui, visiblement très préoccupées par la réalisation de ce tronçon, ont installé des comités villageois de soutien aux travaux.

 C’est cette voie qui sert de frontière entre le Bénin et le Nigeria. Les représentants de l’entreprise rencontrés sur place ont exprimé leurs difficultés. Selon leurs dires, en cette période de pluies, il y a un manque criard de carrière de sable pour le réaménagement de la voie indispensable. Le problème posé en présence des populations sera examiné par les comités villageois, a assuré le président du comité villageois de Monkassa, Guidami Gorgno.

 Le ministre les a encouragés à poursuivre leur implication pour la réalisation à bonne date de cette infrastructure puis invité l’entreprise chinoise à respecter les délais contractuels. En annonçant aux populations des cinq (05) villages réunis à Garou, chef de l’arrondissement, le démarrage des travaux du chantier, il a invité tout le monde à la mobilisation. Comblé par cet acte, le chef de l’arrondissement de Garou, Mouré Gabou, a demandé au ministre Bako-Arifari de transmettre les vives reconnaissances de la population au président de la République.

Donatien GBAGUIDI

 

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page