.
.

Le triomphe de la vérité

.

Interpellé pour s’expliquer sur les difficultés actuelles dans la filière coton:Le gouvernement évite la furie des députés


Vues : 2

Qu’est-ce qui fait peur au gouvernement du président Boni Yayi ? C’est la question que se posent nombre de députés au palais des gouverneurs à Porto-Novo face à la demande de report de la séance de questions au gouvernement relative à la filière coton. En effet, programmée pour être débattue ce jeudi 21 juin, cette question ne sera plus abordée de si tôt. Son examen a été reporté à une date ultérieure sur demande du gouvernement.

Même si les raisons officielles de ce report ne sont pas encore connues, des sources concordantes révèlent que c’est la réouverture des négociations entre le gouvernement, les sociétés de distribution d’intrants et les acteurs de la production cotonnière AIC et CSPR qui en serait la cause. Jusqu’à quand attendront les élus de la nation pour avoir des explications du gouvernement par rapport à ce sujet qui fait couler beaucoup d’encre et de salive ?

 Difficile de répondre pour l’instant à une telle interrogation. Cependant certaines indiscrétions affirment que c’est en réalité pour échapper à la furie des députés et surtout pour éviter que la polémique enfle que le gouvernement a sollicité ce report.

Hugues E. Patinvoh

                                                           Question orale au gouvernement

Depuis plusieurs années, la filière coton sombre et peine à se relever malgré la volonté affichée du gouvernement d’en faire l’un des moteurs du développement de notre pays, pourvoyeur de devises. Cette situation ne peut laisser personne indifférent. C’est pourquoi la représentation nationale souhaite avoir du gouvernement, de la lumière sur ce qui se passe réellement au sein de cette filière à travers la réponse aux questions ci- après :

1- faire l’historique de la filière ;

2- rappeler l’origine du déclin de la filière ;

3- les raisons de la persistance des mauvaises performances de la filière ;

4- les conditions dans lesquelles s’est faite la commercialisation du coton graine, le rôle joué par les différents acteurs de la filière, producteurs, Aic, Cspr, les distributeurs d’intrants agricoles et le gouvernement dans la situation qui a prévalu dans la campagne de commercialisation du coton graine 2011- 2012 ;

5- la gestion des intrants agricoles ;

6- la subvention des intrants coton ;

7- quelles sont les nouvelles mesures prises par le gouvernement pour tenter de conjurer le sort au niveau de la filière ;

8- la gestion des intrants agricoles et leur subvention.

Ont signé

Le député Daouda

Takpara et 22 autres

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page