.
.

Le triomphe de la vérité

.

Rencontre de vérité à la SBEE au sujet de la facturation de mars/Marius Hounkpatin éclaire les consommateurs sur les trois raisons de la hausse


Vues : 2

Les inquiétudes suscitées par la facturation de mars par la Société béninoise d’énergie électrique (Sbee) sont enfin apaisées. A l’occasion d’une rencontre de vérité tenue au siège de ladite société hier mardi, Marius Hounkpatin, son directeur général a donné les principales raisons de la hausse aux abonnés et associations de consommateurs venus nombreux à la traditionnelle rencontre initiée pour se rapprocher davantage de la clientèle.

Tout en reconnaissant le droit pour les consommateurs de se sentir frustrés, le DG/SBEE a levé l’équivoque. « Nous, nous sommes prestataires de service. (…) Mais il est important qu’on vous explique ce qui s’est passé sinon ça pourrait être interprété autrement », a commencé par annoncer Marius Hounkpatin avant de se lancer dans une longue série d’explications par rapport aux réformes (réforme de la facturation, vulgarisation du prépaiement, télégestion commerciale), engagées pour faire de la SBEE une société au service du bien-être et du développement.

Au nombre de ces réformes, le DG SBEE a souligné la facturation alternée, 1ère étape de la série de réformes initiées pour moderniser et dynamiser la société aussi bien au plan du réseau qu’au niveau commercial. La facturation alternée, entrée en vigueur depuis janvier 2012 et qui reflète réellement la consommation de l’abonné a ainsi conduit à cette note salée du mois et qui a vu des consommateurs impactés de 50% et plus par rapport à leurs consommations antérieures.

A cela, Marius Hounkpatin a donné les explications les plus claires à travers 3 types de cas. En effet, a expliqué le DG SBEE, au nombre des abonnés impactés se trouvent certains dont les compteurs sont détraqués et tournent sans arrêt, ce qui ne reflète pas la consommation réelle du consommateur. Ensuite, il y a de nombreux abonnés qui, pour des rasions diverses, n’ont pas vu leur compteur relevé, d’où une sous-évaluation dans la moyenne de la consommation et cette sous-évaluation s’étale selon lui sur une longue durée. Enfin, dans le dernier cas, le DG SBEE a évoqué les releveurs indélicats qui s’arrangent avec les consommateurs pour minorer la consommation de ces derniers.

 Conscient du faible pouvoir d’achat du consommateur béninois et soucieux de ménager les clients, Marius Hounkpatin a rassuré les clients qui ont eu des factures élevées qu’ils ne seront pas coupés et promis d’étudier tous les dossiers au cas par cas. Et pour se rapprocher encore plus du consommateur, le DG SBEE a annoncé la tenue d’une semaine porte ouverte à la SBEE. Sept jours au cours desquels abonnés et consommateurs pourront faire part de leurs préoccupations pour l’amélioration des prestations de la SBEE.

Flore S. NOBIME

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page