.
.

Le triomphe de la vérité

.

Selon l’économiste béninois Abdoulaye Bio Tchané en tournée dans la première métropole du septentrion:« La performance de l’économie béninoise est la pire en Afrique »


Vues : 2

Abdoulaye Bio Tchané (au centre) lors de la conférence de presse

De passage à Parakou ce week-end, Abdoulaye Bio Tchané a rencontré samedi les professionnels des médias en service dans cette métropole. Les échanges ont essentiellement porté sur les problèmes de la jeunesse béninoise dans un contexte très difficile de précarité et de crise.

« La jeunesse béninoise face au développement. » C’est le thème d’une conférence de presse animée samedi 12 mai dernier à Parakou par Abdoulaye Bio Tchané. L’ancien Président de la BOAD et candidat malheureux à l’élection présidentielle de mars 2011 a rencontré les professionnels des médias à Parakou pour expliquer sa vision des problèmes actuels de la jeunesse de notre pays. En lieu et place d’une conférence de presse ordinaire, on a plutôt eu droit à une séance d’échanges très ouverts entre les journalistes et l’économiste béninois.

Celui-ci, revenant sur l’un des leitmotivs les plus constants des dernières campagnes électorales, a fait remarquer que son intérêt pour la jeunesse prend sa source dans ce que cette couche de la population « est le groupe le plus capable d’apporter des changements dans notre société ». Les jeunes de 15 à 40 ans forment en effet 40% de la population béninoise.

Un système éducatif et un système économique fonctionnant en parallèle

« Les jeunes béninois font face à une situation très difficile », a-t-il reconnu avant d’ajouter que ce sont eux qui portent le fardeau de la crise économique actuelle. Face à un système éducatif qui a du mal à offrir une formation axée sur le monde économique, ABT constate qu’il génère un profond problème de chômage. « Nous avons un système économique et un système éducatif qui fonctionnent en parallèle, » a dit l’ancien président de la BOAD.

Il s’agit là du nœud du problème. L’Etat devra alors jouer son rôle d’incitation en encourageant la création d’entreprise pour satisfaire les exigences d’un environnement des affaires absolument incitatif, mais aussi en faisant en sorte que la formation reçue soit en adéquation avec les besoins du monde économique. Aux jeunes, ABT envoie cependant un message d’espoir. « Ne tombez pas dans la fatalité », leur a-t-il lancé.

Pour lui, les jeunes doivent être incités au leadership afin qu’ils recherchent partout l’excellence. En même temps, il a rappelé la jeunesse béninoise à ses devoirs : « Je veux vous dire qu’il vous appartient de faire tout ce qui est en votre pouvoir pour que les gens tiennent compte de vos besoins et de votre agenda », a-t-il dit.

L’environnement économique

La question de l’environnement économique national n’a pas été occultée lors des échanges. « La performance de l’économie béninoise est la pire en Afrique », a dit Bio Tchané qui explique que le classement du Bénin dans la facilité des affaires en Afrique et dans le monde n’est pas du tout satisfaisant. Résoudre ce problème, c’est contribuer à régler la problématique de l’emploi au Bénin, selon lui. Car, les conditions dans lesquelles les entreprises évoluent dans notre pays ne peuvent leur permettre de créer suffisamment d’emplois au profit des jeunes.

Olivier ALLOCHEME

Reviews

  • Total Score 0%



4 thoughts on “Selon l’économiste béninois Abdoulaye Bio Tchané en tournée dans la première métropole du septentrion:« La performance de l’économie béninoise est la pire en Afrique »

  1. dossou

    ABT, prone la marchandisation de l’éducation.On va à l’école pour acquerir des
    connaissances et non être au service de économie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page