.
.

Le triomphe de la vérité

.

Adoption par la majorité des députés du rapport d’activités du président de l’Assemblée:Nago bat K.O. ses adversaires et décroche le vote du rapport


Vues : 1

Le Président de l’Assemblée nationale, Mathurin Nago

Longtemps attendu depuis l’ouverture de la première session ordinaire de l’Assemblée nationale pour l’année 2012 le 12 avril dernier, c’est finalement ce jour jeudi 10 mai que Mathurin Nago a présenté à la plénière des députés au palais des gouverneurs à Porto-Novo, son rapport d’activités de la précédente session conformément aux dispositions de l’article 21 du règlement intérieur de l’institution parlementaire. Bien que différemment apprécié par les députés, le rapport a été adopté.

64 voix pour, zéro contre et 11 abstention. C’est par ce vote que les députés de la sixième législature ont adopté le rapport d’activités et de gestion du président de l’assemblée nationale pour la période allant du 21 octobre 2011 au 31 mars 2012. Selon Mathurin Coffi Nago, ledit rapport s’articule autour des activités menées au plan interne de même que celles menées au plan externe. Au plan interne, il s’agit des activités parlementaires et des activités d’administration et de gestion du parlement.

A ce titre, le président de l’assemblée nationale a révélé qu’au cours de la période de référence, il s’est tenu au total 17 séances plénières réparties entre la deuxième session ordinaire de l’année 2011 et la première session extraordinaire de 2012. Ce qui a permis aux députés d’adopter 32 lois dont des lois ordinaires, des lois portant autorisation de ratification et une mise en conformité. Au nombre de ces lois ordinaires, il convient de citer la loi de finances pour la gestion 2012, celle relative à la réglementation des systèmes financiers décentralisés en république du Bénin et enfin celle portant code de procédure pénale en république du Bénin.

Quant aux autorisations de ratification, elles sont au nombre de 28 et sont essentiellement relatives à des accords de prêts, des conventions et autres protocoles d’accords. Au niveau des travaux en commission, sur les 71 dossiers affectés aux commissions permanentes, 40 ont été traités, soit un taux de traitement de 56,33%. Mieux, sur l’ensemble de ces 40 dossiers traités en commission, 32 ont fait l’objet d’examen en plénière, les 8 restants n’ont pu être examinés.

S’agissant du contrôle de l’action gouvernementale, les députés n’ont adressé aucune question écrite au gouvernement pendant cette période, mais ils ont réussi à poser 13 questions orales avec débats, dont seulement 6 ont effectivement fait l’objet de débats, et 5 questions d’actualités dont seulement 3 ont pu être abordées en plénière.

Toujours pendant cette période, les députés ont mis sur pied une commission parlementaire d’information, d’enquête et de contrôle sur la commercialisation du fer à béton hors norme. Plusieurs autres activités ont été également menées dont une retraite parlementaire organisée à Parakou du 7 au 8 février 2012 sur le thème : ‘’la sixième législature face aux défis de la nation béninoise’’, une tournée d’information et de consultation effectuée par le bureau de l’assemblée nationale dans les départements de l’Atlantique et du Littoral du 1er au 8 mars 2012, un séminaire sur les questions environnementales ainsi que des ateliers et séminaires d’échanges et de formation organisées par les structures sous tutelle du parlement.

Mathurin nago n’a pas manqué de faire le point des dépenses effectuées par l’assemblée nationale au cours de cette période ainsi que les différentes missions effectuées aussi bien par le personnel parlementaire que les députés. Toutefois, tout en se réjouissant de l’amélioration du taux de participation de ses collègues députés aux activités parlementaires, il n’a pas manqué de fustiger certains députés qui ont un désintérêt total vis-à-vis de l’activité parlementaire pour lequel ils sont élus.

La situation est criarde en ce qui concerne la participation aux travaux en commission, se désole t-il avant d’inviter les présidents des commissions à prendre les mesures nécessaires conformément au règlement intérieur pour que les sanctions prévues soient appliquées à ces députés indélicats. Pour finir, le président mathurin Nago a exhorté ses collègues députés à poursuivre résolument le travail entamé afin que la présente session se déroule dans une atmosphère de grande tolérance, de convivialité, de courtoisie et surtout d’engagement. Il faut signaler qu’après cette présentation, plusieurs députés se sont prononcés sur ce rapport.

Si la plupart des députés de la mouvance ont félicité le président pour la qualité de son rapport, les députés de l’opposition quant à eux soutenus par certains députés de la mouvance ont soulevé quelques insuffisances, notamment la non disponibilité du président Nago à recevoir et écouter ses collègues députés, l’inégalité dans la répartition des députés qui vont en mission à l’extérieur du pays et enfin le faible niveau du contrôle de l’action gouvernementale.

Hugues E. PATINVOH

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page