.
.

Le triomphe de la vérité

.

Réfection des infrastructures sportives au Bénin:Le stade de l’amitié fait peau neuve sous le management de Magloire Oké


Vues : 2

le stade de l’Amitié fait peau neuf avec l’inscrisption Bienvenue au stade de l’Amitié

Désormais les fans de football voulant suivre un match au stade de l’amitié seront assis sur des chaises. Elles sont entrain d’être installées depuis un certain moment par le ministère de la jeunesse des sports et loisir. C’est le président de l’USS Kraké Magloire Oké qui exécute les travaux.

Des gradins aux chaises. C’est le nouveau visage que présente le plus grand temple de football au Bénin. Les spectateurs seront donc désormais assis sur des chaises qui couvrent toutes les travées du stade pour suivre les rencontres. L’objectif est de poser des sièges sur les 35 000 places, synonymes de la capacité de cette enceinte.

Le ministère de la jeunesse des sports et loisirs dans le but de hisser le stade dans les normes internationales a concrétisé ainsi un rêve de longue date, un rêve des férus du cuir rond. Dès lors, l’insécurité qui guettait tous ceux qui viennent suivre les rencontres surtout lorsque le Onze national joue, est conjuguée au passé. En ce moment, les travaux sont déjà exécutés à plus de 80%. Ce qui donne un nouveau visage à ce joyau. De sources concordantes, le prestataire des travaux, Magloire Oké ayant l’exécution les travaux en main de maitre serait en Chine pour ramener le reste du matériel pour finir l’installation.

 Cela témoigne de la volonté de certains béninois à bien faire avec conscience et dextérité les travaux publics. En attendant la finition et la livraison définitive, les férus du cuir rond voulant assister aux prochaines rencontres peuvent se réjouir. Puisqu’ils ne seront plus entassés dans les gradins comme des liasses de fagots mais chacun aura son siège comme dans les stades modernes un peu partout dans le monde.

 Ce qui fait la particularité de ce stade, c’est que les sièges sont en vert, jaune et rouge, les couleurs des Ecureuils et évidemment du drapeau national. Dès l’entrée, il est aisé de lire des yeux « Bienvenue au stade de l’Amitié ». Après le stade Charles de Gaule, Kouhounou est en train de dire adieu au stade de type 1980.

Christophe KPOSSINOU (Coll.)

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page