.
.

Le triomphe de la vérité

.

Fête du 1er Mai:Les femmes de la SBEE sauvent l’honneur de la société


Vues : 4

La traditionnelle fête des travailleurs du monde célébrée à la date historique du 1er Mai a été honorée par les travailleurs de la SBEE. Mais contrairement à la coutume de cette date qui offre souvent la meilleure tribune aux syndicalistes pour exprimer leur joie et leurs revendications, ce sont plutôt les femmes de la SBEE qui ont sauvé l’honneur en organisant une belle célébration de la fête du travail en présence du Directeur Général, le Docteur Marius Z.HOUNKPATIN, des membres du comité de direction de la société et des partenaires sociaux.

Après la journée internationale de la femme célébrée avec faste le 08 Mars dernier, les femmes de la Société Béninoise d’Energie Electrique (SBEE) ont encore fait parler d’elles. C’était le 1er Mai dernier à l’occasion de la fameuse fête du travail. Parées pour la plupart de leur tenue blanche et des foulards ou échapper rouges aux couleurs du logo de leur entreprise, les femmes de la SBEE ont répondu à l’appel du 1er Mai sans attendre les hommes.

Très tôt dans la matinée, les manifestations ont reçu d’abord l’onction divine à l’occasion de la messe qui a eu lieu à l’église Saint Michel de Cotonou où les femmes de la SBEE ont rendu grâce et prié l’Eternel Dieu qu’il veille sur tous les travailleurs de la SBEE. Dans l’enceinte du siège de la société où a eu lieu la suite des festivités, c’est le hall de la société qui a été spécialement décoré pour recevoir les invités et les autres travailleurs qui ont rejoint les femmes de la SBEE dans leur initiative.

La série des actes inscrits au programme de cette fête, a été introduite par les organisatrices de cette première édition. En attendant l’allocution du Directeur Général, la première intervention a été celle de Monsieur Toussaint DJEGUEDE, le contrôleur général de la SBEE et modérateur de cette randonnée du 1er mai. Ce dernier a largement expliqué le sens de la sociologie du travail après avoir fait l’historique de la fête du travail en rendant hommage à Karl Max, Lénine, aux bras valides de Chicago et à l’International Socialiste, des figures de proue de la victoire des travailleurs du monde.

 Dans son intervention le contrôleur général de la SBEE a invité les agents à aimer le travail et le travail bien fait en concluant que sans le travail l’Homme n’est pas ce qu’il est. A sa suite, ce sont les spécialistes de la sécurité sociale des travailleurs qui ont entretenu leurs collègues sur les prestations du Centre National de Sécurité Sociale (CNSS). C’est à travers une communication qui a pour thème « Comment préparer une retraite active à la SBEE » sous la houlette de Madame Constance MEFFON et Monsieur Mathieu AGOSSEVI. L’un des temps forts des festivités a été l’arrivée très ovationnée du Directeur Général HOUNKPTATIN Z. Marius.

Le premier responsable de la SBEE a tenu à participer à cette fête aux cotés des femmes de la société malgré son emploi du temps bien chargé. Très touché par cette initiative des femmes de se mettre ensemble lors des grands événements comme le 1er Mai, le Directeur Général de la SBEE a par cette occasion éveillé les consciences des uns et des autres sur l’amour du travail bien fait ; il a dans son allocution invité les forces vives de la SBEE à produire encore plus de valeur ajoutée pour booster la croissance de la société. Il a par ailleurs félicité les femmes de la direction générale pour leur travail bien fait.

Le Directeur Général de la SBEE, à la fin de son allocution, a accepté le cadeau symbolique des femmes travailleuses du siège de la société. Les débats autour du thème de la communication du jour se sont poursuivis jusqu’au déjeuner qui a ouvert le bal des animations de la musique et de la danse. A travers ces manifestations les femmes de la Direction Générale de la SBEE ont marqué d’un signe indélébile la journée du 1er mai de 2012 pour faire un bilan des conditions de travail des hommes et des femmes. La belle preuve a été d’ailleurs donnée par les syndicats en France où près de 300 défilés ont eu lieu dans l’hexagone. Les structures syndicales de la SBEE ont soutenu les femmes en donnant la preuve par leur présence effective sur les lieux.

José Mathias COMBOU

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page