.
.

Le triomphe de la vérité

.

Rencontre ministres-syndicalistes:Le Hcse, le Front appellent les enseignants à reprendre les cours lundi prochain


Vues : 0

Après leur sortie médiatique du mardi 10 avril 2012, les deux ministres des enseignements maternel, primaire et secondaire ont initié une séance de concertation sur le calendrier scolaire. Le mercredi 11 avril 2012, Eric N’da Kouagou et Alassane Djimba Soumanou étaient donc face aux responsables syndicaux du Haut conseil syndical de l’éducation (Hcse), le Front d’actions des trois ordres de l’enseignement, de la fédération des syndicats de l’éducation nationale (Fésen), le syndicat national de l’enseignement primaire (Synaprim) et autres syndicats impliqués.

Après de longues heures d’échanges, les deux parties se sont convenues à un calendrier consensuel. Ainsi, dès le lundi 15 avril, ils acceptent retourner en situation de classe en réduisant d’une semaine leurs congés de Pâques. Sur cette base, les congés de la deuxième période de l’année en cours s’étendront du 06 au 15 avril. Et les activités pédagogiques vont désormais couvrir la période du 16 avril au 22 juin 2012 après les cours de l’après midi, soit 10 semaines. Il ressort également du relevé de conclusions de cette séance que la date d’organisation du Bac soit revue. Ce qui a été fait dans un commun accord.

Ainsi, contrairement à la date du 18 juin maintenu par le gouvernement après son réaménagement du calendrier, les partenaires sociaux et les autorités du pouvoir exécutif ont retenu, la date du 09 juillet. A cet effet, le Cep et le Bepc sont respectivement maintenus selon la dernière modification au 25 juin et 02 juillet 2012. Les enseignants et élèves jouiront alors de deux mois et demi de grandes vacances, donc du 21 juillet au 30 juillet 2012.

Les syndicats posent des conditions à respecter avant le 25 avril

Dans le cadre du respect du présent calendrier élaboré ce mercredi 11 avril sur consentement des deux parties, les partenaires sociaux que constituent les syndicalistes promettent renouer avec les grèves si rien n’est fait avant le 25 avril. En effet, ils souhaiteraient le paiement du salaire du mois d’avril à bonne date.

Par ailleurs, ils exigent la réouverture des négociations gouvernement centrales et confédérations syndicales en vue d’étudier les doléances formulées lors de la grève observée dans les sous-secteurs au cours des mois de janvier, février et mars 2012. La rétrocession des défalcations opérées sur les salaires du mois de mars par une décision prise au plus haut niveau du gouvernement, de même que le gel de la mesure de défalcation à partir du mois d’avril 2012.

En souhaitant donc la prise en compte de leurs préoccupations en vue d’une décrispation de la situation pour une reprise effective dès le lundi 16 avril. Pour l’heure, le Haut conseil syndical de l’éducation compte effectuer ce jour à travers tout le territoire national des séances d’informations sur la mesure de reprise des cours le lundi prochain.

Emmanuel GBETO

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page