.
.

Le triomphe de la vérité

.

Port du casque obligatoire dans l’Atlantique/littoral:Placide Azandé veut concrétiser le rêve de Emile Derlin Zinsou


Vues : 0

Le préfet des départements de l’Atlantique et du Littoral, Placide Azandé parviendra t-il à concrétiser le rêve de l’ancien président de la République, Emile Derlin Zinsou ? C’est la question que se posent nombre d’observateurs depuis la prise de l’arrêté préfectoral instituant le port obligatoire du casque sur les engins à deux roues sur toute l’étendue de son territoire.

En effet, cette mesure prise par le préfet Azandé s’inscrit, à en croire les explications fournies par son entourage, dans la volonté de l’autorité de contribuer à la réduction du taux de mortalité dû aux accidents de motos sur les voies publiques du Bénin en général et de son département en particulier. Cependant, de nombreuses entraves se dressent déjà sur le chemin pour rendre effective cette mesure en vigueur dans nombre de pays africains notamment la réticence de certains usagers à s’approprier la mesure.

Face à cette situation, nombre d’observateurs se remémorent l’initiative de l’ancien président de la République, Emile Derlin Zinsou en 1969. En effet, quelques mois après son accession à la Présidence de la République, le Dr Emile Derlin Zinsou avait, avec une rigueur rarement égale depuis lors, rendu le port de casque obligatoire. Cette mesure inédite à l’époque avait suscité une débandade généralisée, à en croire nombre de témoins, en raison de la main de fer dont faisait preuve l’ancien Chef de l’Etat dans son application.

Ainsi, selon les mêmes sources, au lendemain de l’entrée en vigueur de la mesure, tous les usagers, jeunes et vieux, hommes et femmes avaient entièrement adopté le casque pour tout déplacement à moto. Cependant, le coup d’Etat qui a mis fin, en 1969, au pouvoir d’Emile Derlin Zinsou aura raison de cette mesure spectaculaire rapidement entrée dans les habitudes des dahoméens.

Depuis lors, le casque est devenu une exception sur les voies du Bénin. Aussi, en décidant de se lancer aux trousses des « ennemis » du casque sur les motos dans la ville phare du Bénin, Placide Azandé se lance un défi de taille. Réussir à restaurer une initiative qui, malgré sa finalité salutaire, se heurte à une farouche résistance pour son effectivité.

Jean-Claude D. DOSSA

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page