.
.

Le triomphe de la vérité

.

Signature d’un partenariat Agetip-Bénin/Commune d’Adjarra:La mafia foncière mise à nu (Le Maire Saka Yaya décroche 1.376.634.000 de FCFA pour le lotissement dans sa commune)


Vues : 3

le Maire Saka Yaya d’Adjarra

Ca y est, c’est fini. La mafia foncière dans la commune d’Adjarra est désormais mise à nu. C’est ce qu’on pourrait dire du contrat de partenariat signé entre l’agence d’investissement d’intérêt public (Agetip-Bénin) et la commune d’Adjarra. D’un montant total d’un milliard trois cent soixante seize millions six cent trente quatre mille francs CFA (1.376.634.000 FCFA), cet accord de partenariat rentre dans le cadre du lotissement d’une tranche de 1026 hectares dans la commune d’Adjarra, prend en compte les honoraires des géomètres et urbanistes (près de 700 millions Fcfa), les frais de viabilisation et du contrôle d’exécution des travaux (366.000.000 Fcfa) et qui engendrera 17.100 parcelles avec comme avantages l’ouverture des voies, l’extension du réseau électrique et du réseau d’eau.

La superficie hors réduction des parcelles est de 600 mètres carrés et le coefficient ordinaire de réduction est de 35% garantissant des réserves contre 40 à 45% pratiqués par le passé. La superficie de parcelle toute réduction comprise est de 360 mètres carrés. Entre autres caractéristiques de ce contrat de lotissement, c’est la garantie d’investissement qui est de 5% et l’intérêt du bailleur qui s’élève à 10% au lieu de 20% si la mairie devrait faire face à une institution bancaire.

 Quant au frais de lotissement, ils s’élèvent à 95.000 Fcfa dont 75.000 Fcfa pour le recasement et 20.000 Fcfa pour la viabilisation à payer par chaque propriétaire terrien contrairement aux 80.000 Fcfa payés par le passé et sans la viabilisation. Les travaux de lotissement dureront 12 mois et l’investissement sera recouvré au bout de 12 autres mois avec le dégagement d’un bénéfice de 247.866.000 Fcfa pour le compte de la mairie d’Adjarra. La cérémonie de signature dudit accord a eu lieu le vendredi 8 mars 2012 sur l’esplanade de la mairie d’Adjarra en présence des populations, des conseillers communaux et locaux d’Adjarra, du représentant du Préfet des départements de l’Ouémé et du Plateau, du Maire de la Commune de Tori-Bossito, du représentant du Maire de la ville de Porto-Novo.

« Nous recevons les frais de lotissement, en compensation de notre financement ; ce qui fait qu’en un an, vous pouvez déjà commencer à faire votre plan. L’eau va venir, l’électricité va venir et on peut avoir des réserves pour construire soit des hôtels, des écoles, ou des centres de santé… », a déclaré le Directeur général de Agetip-Bénin, Raymond Adékambi. Il faut noter qu’après la Commune de Tori-Bossito, la Commune d’Adjarra est la deuxième Commune au Bénin à bénéficier de ce financement.

Hugues E. PATINVOH

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page