.
.

Le triomphe de la vérité

.

Négociations gouvernement-syndicats après le durcissement de la grève hier:La rencontre entre Yayi et les responsables syndicaux accouche d’une souris


Vues : 0

On s’attendait hier nuit à une issue heureuse de la crise qui secoue actuellement le secteur de l’éducation. Mais finalement, la rencontre tenue par le Chef de l’Etat, Docteur Boni Yayi avec les responsables syndicaux n’a rien donné. Selon les informations reçues de source bien informée, le Chef de l’Etat a reprécisé aux syndicalistes, l’impossibilité pour le gouvernement de procéder à une augmentation de leur salaire.

Il a ensuite exposé aux responsables syndicaux fortement mobilisés à cette rencontre tenue au Palais de la République, les gros risques que court le Bénin si jamais leur revendication était satisfaite. Selon les clarifications de Boni Yayi, dans un mois environ, le Fonds Monétaire International (FMI) appuiera le budget du Bénin à hauteur de la bagatelle somme de 250 à 300 milliards de Francs CFA. L’Union Européenne (UE) dans le cadre de sa Coopération avec le Bénin accordera également une aide budgétaire de 10 Milliards de Francs CFA.

Mais la condition principale imposée au gouvernement par ces différents partenaires financiers avant d’accorder ces appuis budgétaires, c’est qu’ils ne servent pas à une quelconque augmentation de salaire. Au cas échéant, ils entendent suspendre cette aide. D’ailleurs, une Mission du Fonds Monétaire International est attendue au Bénin dans les tous prochains jours pour évaluer la situation dans le cadre de sa toute première Revue de l’année. Autrement dit, la revendication d’augmentation de salaire ne pourrait pas être satisfaite. Et c’est une décision que les responsables syndicaux ne sont pas prêts à accepter. Le bras de fer devra donc se poursuivre.

Donatien GBAGUIDI

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page