.
.

Le triomphe de la vérité

.

Déclaration de l’honorable Janvier YAHOUEDEOU à propos des réformes portuaires:


Vues : 2

Janvier Yahouédéou exige des clarifications. Face à la rumeur persistante faisant état de ce que le Chef de l’Etat voudrait résilier le contrat liant Bénin-Control à l’Etat béninois, l’ancien député est intervenu hier sur une émission en langue nationale fon de Canal 3.

 Janvier Yahouédéou a souligné qu’il ne serait pas responsable que le Chef de l’Etat qui a signé un contrat au nom de la nation veuille le résilier sans avoir expliqué au peuple les raisons qui pourraient fonder sa décision. Mieux, il a insinué que cet acte cacherait des sales dessous, s’il était concrétisé. Estimant que le Président de la République qui a avoué que le programme de vérification des importations est si important qu’il est prêt à aller jusqu’au bout ne peut pas se dédire après avoir posé plusieurs actes dont le plus retentissant est la tournée gouvernementale d’explication des réformes portuaires.

L’honorable Janvier Yahouédéou a affirmé au cours de l’émission que revenir sur le contrat serait si dangereux que pareil acte va faire fuir les investisseurs privés à l’heure du développement des technologies de l’information. Après avoir exhibé le protocole d’accord entre l’Etat et Benin Control SA d’une part, et le décret pris par le chef de l’Etat d’autre part, les animateurs de l’émission de Canal 3 ont invité Boni Yayi à dépêcher sur leur plateau un émissaire aux fins de démentir ou de confirmer l’éventualité de la résiliation du contrat. Pour l’ancien député, cette éventuelle résiliation décidée sans explication au peuple serait une forfaiture majeure.

Hubert Biyaou

Reviews

  • Total Score 0%



3 thoughts on “Déclaration de l’honorable Janvier YAHOUEDEOU à propos des réformes portuaires:

  1. Denis Hodonou

    Gérer, c’est prévoir. Il urge que Benin Control face un point comparatif pour montrer au peuple que depuis qu’il est en activité, les recettes douanières ont augmenté. Le béninois lambda ne croit plus aux hommes politiques qui défilent sur les médias pour défendre le PVI. Il est ancré dans son esprit qu’ils sont payés pour raconter des coups.

  2. Jean Kpoton

    Le peuple béninois a droit de connaître la vérité et rien que la vérité dans cette scabreuse affaire où chacun semble tirer le drap de son côté. M. Patrice Talon doit prouver sa bonne foi pour que nous sachions de quoi retourne exactement ce dossier où vérité et contre vérité s’entremêlent.

  3. Bonnaventure Mangou

    Je ne comprend plus rien moi, le PVI c’est bien mais il faut que ça marche. S’il faut compter sur les militaires pour aider le PVI je crois qu’il y a problème. Et ensuite tout le monde voit que BC n’est pas à la hauteur de la tâche. Janvier tu veux quoi toi?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page