.
.

Le triomphe de la vérité

.

Déclaration du syndicat de la Sonapra lors de la passation de charge entre DG entant et sorti:« La joie anime plus de 80% du personnel lors du changement à la tête de la Sonapra »


Vues : 4

                                     Allocution du Secrétaire Général du SYNTRA-SONAPRA

MONSIEUR LE REPRESENTANT DU MINISTRE DE L’AGRICULTURE DE L’ELEVAGE ET DE LA PECHE,

MONSIEUR LE DIRECTEUR GENERAL SORTANT DE LA SONAPRA,

MONSIEUR LE DIRECTEUR GENERAL ENTRANT DE LA SONAPRA,

MONSIEUR LE DIRECTEUR GENERAL ADJOINT DE LA SONAPRA,

MADAME ET MESSIEURS LES DIRECTEURS TECHNIQUES DE LA SONAPRA,

CHERS COLLEGUES TRAVAILLEURS,

Il y a exactement trente huit (38) mois, notre société s’est vue privée de ses usines pour renouer avec sa mission originelle qui est la promotion et le développement des filières agricoles selon la décision du Gouvernement.

Qu’il vous souvienne Monsieur le Directeur Général Sortant, que vous aviez pris service dans des conditions particulières. Contrairement à cette cérémonie officielle qui commémore le passage du témoin à votre successeur, je voudrais vous rappeler que votre prise de service n’a pas bénéficié d’une telle cérémonie en 2008. Cette situation devrait vous servir de leçons et vous aurait amené à prendre des dispositions qui auraient épargné les travailleurs des positions extrêmes.

Monsieur le Directeur Général sortant, quelles leçons pouvons nous tirer de votre passage à la tête de la SONAPRA ?

Nous n’aborderons dans notre allocution de ce jour que la gestion des Ressources Humaines qui nous paraît plus importante que les gestions financière et matérielle dont vous n’avez de compte à rendre qu’à l’Etat.

La gestion des Ressources Humaines passe nécessairement par la gestion des compétences et des motivations.

Malheureusement, Monsieur le Directeur Général sortant, vous avez ignoré ces deux notions fondamentales de la gestion des ressources humaines et cette ignorance a conduit à des frustrations à tous les niveaux, même parmi vos proches collaborateurs.

En effet, Monsieur le Directeur Général sortant, tous les recrutements et promotions qui ont été effectués au cours de votre séjour à la tête de la société en dehors de quelques collègues de la Promotion des Filières Agricoles n’ont jamais tenu compte des réels besoins de l’entreprise.

Nous nous sommes toujours demandé si la SONAPRA continue d’être une société d’Etat au regard de la gestion que vous en aviez faite. Toutes nos démarches en vue d’obtenir une audience auprès de l’Autorité de Tutelle ont été vaines depuis 2009.

C’est au cours de votre gestion que nous avons connu les démissions de hauts cadres de leur poste notamment des directeurs techniques et n’eût été le conseil des sages et des forces sociales, d’autres leur auraient emboîté les pas à cause du climat social délétère que vous avez entretenu pour des intérêts inavoués.

Le personnel n’a reçu ses avantages qu’après d’intenses et pénibles négociations et parfois au prix de haute lutte, comme en témoigne notre Printemps Arabe du 22 décembre 2011 qui nous a permis de recevoir nos moins perçus sur salaires qui dataient de l’année 2003 et les avantages annuels de fin d’année 2011.

Monsieur le Directeur Général Sortant, depuis le 31 octobre 2011, où la décision a été prise par le Gouvernement de mettre fin au payement des diverses primes dans les sociétés et offices d’Etat, vous aviez pris une note pour sélectionner certains agents à émarger au niveau des projets PNPFA et PSIJA en plus des avantages que la SONAPRA offre à tout le personnel. En son temps vous aviez promis aux forces sociales que ces deux notes vont être rapportées. Malheureusement le samedi 11 février 2012 des paiements ont été faits à ces derniers à l’insu de l’AIG. Cette pratique dénote de la frustration que vous avez toujours entretenue au sein du personnel par une division à des fins inavouées.

C’est la toute première fois que nous constatons une joie qui anime plus de 80% du personnel lors d’un changement à la tête de la SONAPRA.

Ceci nous amène à conclure que ceux à qui vous pensez avoir fait du bien, vont vite l’oublier et ceux à qui vous avez fait moins du bien, vous garderont de façon indélébile dans leur cœur. Comme l’a si bien dit Indira GANDHI, je cite :

« Le bien que l’on fait, le ciel vous le rend. Le bien que l’on garde, la terre vous le prend, on ne donne jamais rien sans l’avoir reçu, et tout ce qui n’est pas donné est perdu » fin de citation.

Pour terminer Monsieur le Directeur Général Sortant, nous nous permettrons de vous poser deux questions :

1°) Aviez-vous réellement réussi à mettre le personnel de la SONAPRA au travail après la cession de son outil industriel ?

2°) Aviez-vous le sentiment d’avoir démarré la Promotion des filières Agricoles après la cession de cet outil industriel ?

Dommage….

Ce que nous pouvons retenir de votre passage à la tête de cette entreprise, c’est que la SONAPRA depuis 2008 n’a acheté et vendu que du maïs et quel bilan pouvons-nous établir de cette activité menée sur fonds publics. A ce jour aucun compte d’exploitation n’est disponible.

Comme l’a souligné M. Expédit GUIDI, SG SYNTRA-SONAPRA lors de la visite du MAEP le mardi 17 mai 2011, tout porte à croire que le personnel de la SONAPRA est devenu un chat en cage qui est nourri et entretenu par les Gouvernements du changement et de la refondation. Ce Gouvernement peut-il continuer à doter la SONAPRA des frais de fonctionnement chaque année? Et pour toute son existence ?

Au nom des travailleurs, nous vous souhaitons beaucoup de succès à votre nouveau poste pour une nouvelle expérience.

A vous, Monsieur le Directeur Général entrant, tous les travailleurs de la SONAPRA vous souhaitent la plus cordiale bienvenue à la tête de la SONAPRA.

Nous entendions votre nom depuis 2008, mais comme le dit un adage populaire, l’heure de Dieu est la meilleure. Vous venez d’être nommé Directeur Général au moment où notre société veut connaître une nouvelle mutation. Nous parlons ainsi de sa transformation en Agence pour la Promotion Agricole l’ABePRoFA.

Comment cette mutation va-t-elle s’opérer ? C’est l’inquiétude et la préoccupation de tous les travailleurs de la SONAPRA. Vous avez la lourde responsabilité de nous apaiser et de nous rassurer afin que les intérêts du personnel soient préservés au cours de cette mutation.

Vous aurez très tôt des collègues qui feront votre éloge même si vous commettez des erreurs. Vous devez faire beaucoup attention, le vers est dans le fruit.

Vous êtes un ingénieur agronome, un bon profil pour l’ABePRoFA. Cependant, vous avez besoin de toutes les compétences pour l’atteinte de vos objectifs. Nul ne sera de trop, mettez nous au travail sans discrimination aucune et vous aurez de bons résultats.

Si vous faites bien le syndicat vous le dira, si vous faites mal le syndicat dénoncera aussi ; nous ne sommes contre personne.

Il y a des pièges qui vous guettent, évitez les rumeurs, faites les confrontations si vous voulez enterrer le mensonge et développer les bonnes pratiques d’entreprises.

Faites confiance au personnel et le personnel vous fera confiance.

Nous vous souhaitons du succès à la tête de la SONAPRA.

VIVE LA SONAPRA.

VIVE LA PROMOTION DES FILIERES AGRICOLES.

Reviews

  • Total Score 0%



One thought on “Déclaration du syndicat de la Sonapra lors de la passation de charge entre DG entant et sorti:« La joie anime plus de 80% du personnel lors du changement à la tête de la Sonapra »

  1. dodo

    Bonne chance au nouveau DG.Puisse Allah guider ses pas.Que tout le personnel l’accompagne dans sa mission et qu’il fasse un avec ce personnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page