.
.

Le triomphe de la vérité

.

Rentrée universitaire 2011-2012:Le centre universitaire de Tchaourou ouvre effectivement ses portes le 20 février


Vues : 3

Le ministre de l’enseignement supérieur, François Abiola

Du rêve, c’est devenu une réalité. Après la confirmation des curricula, la présentation et l’installation des responsables du centre universitaire de Tchaourou, la rentrée officielle de la première promotion des étudiants démarre le lundi 20 février 2012. Cette information donnée par les responsables du centre et confirmée par le ministère en charge de l’enseignement supérieur en dépit de l’intox noté ces derniers jours au sujet d’une certaine difficulté; qui selon les propos des auteurs bloquerait le démarrage effectif des cours pour la première promotion d’étudiants inscrits à la faculté de droit et de sciences politiques (Fadesp).

A cet effet, les responsables de ce campus affirment que le planning élaboré prévoit le démarrage effectif des cours pour le 20 février 2011. Selon ces derniers, les inscriptions ont démarré depuis deux semaines pour les étudiants désireux de commencer les cours de première année licence. Elles se poursuivent jusqu’au 20 février 2012, date retenue pour le lancement des activités académiques. Selon les mêmes sources, les inscriptions pour la première année de Master sont déjà clôturées.

Un secrétariat permanent est ouvert sur le site de ce centre universitaire précisément à la maison des jeunes de Tchaourou. Ceci pour permettre à tous les apprenants en quête d’information sur les modalités d’inscription dans cette faculté, de les obtenir sans difficulté majeure. Le défi de qualité et d’équité; de diversification et de professionnalisation; d’adaptation des offres de formation aux besoins du marché et aux pôles stratégiques de développement; que se sont lancés le ministre Abiola de l’enseignement supérieur et son équipe depuis bientôt 3ans a commencé par devenir une réalité.

C’est dire que la solution trouvée par le gouvernement du Président Boni Yayi pour faire face de façon efficace et durable aux problèmes de l’enseignement supérieur dont le décongestionnement des facultés à gros effectifs vers d’autres sites apparait comme une nécessité et par conséquent porte déjà ses fruits.

Emmanuel GBETO

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page