.
.

Le triomphe de la vérité

.

MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR:L’université de Kétou démarre en 2012 avec de grandes ambitions


Vues : 2

Le ministre François Abiola décantant la situation confuse des retards académiques dans nos universités...

Un CODIR extraordinaire est convoqué ce lundi 12 décembre 2011 pour débattre du dossier de la création de l’université de Kétou. Preuve de l’intérêt que revêt ce projet pour le Ministre François Abiola.

L’université de Kétou doit démarrer ses activités pour l’année 2012. Les modalités d’opérationnalisation de ce projet ont été discutées au cours du Codir du ministère de l’enseignement supérieur ce 12 décembre 2011. D’un coût global de 33 milliards de francs CFA, ce projet a déjà reçu un financement du FONDS SAOUDIEN d’un montant de 5 milliards 700 millions de franc, avec une participation du Gouvernement à hauteur de 2milliards de nos francs.

L’autorisation de ratification du prêt obtenue de haute lutte, est intervenue le 7juin 2010 et la loi portant autorisation signée le 5 Juillet 2011. Quant aux aspects juridiques de cette création, le dossier de création de l’Université de Kétou est avalisé par le décret portant ratification signée le 8 juillet 2011 et le prêt est entré en vigueur depuis le 17 Octobre 2011. C’est dire que la route est toute tracée pour le démarrage effectif, de la construction des infrastructures sur les différents sites retenus pour la matérialisation du grand projet.

Ainsi, l’Université de Kétou sera bel et bien une réalité. Le rêve et l’ambition du Professeur ABIOLA François prendront bientôt corps avec le démarrage effectif, la concrétisation progressive de ce projet. C’est depuis 2007, avec le Gouvernement du Docteur YAYI Boni qu’a été initié ce projet de réalisation de nouvelles universités au Benin. La création d’une nouvelle carte universitaire est une préoccupation majeure du gouvernement compte tenu de l’accroissement, du nombre des apprenants et compte tenu de la politique de développement du pays et par ricochet, de la création des pôles de développement.

LES SITES D’AWAI, d’IDIGNY, et de SAKETE MISE EN ROUTE

Les spécialistes de l’agronomie ont en effet réfléchi sur la nécessité de créer une Université à vocation sous-régionale et qui aura une envergure nationale. D’importantes réflexions ont été menées pour accoucher d’un projet ambitieux de création de cette université, à l’instar de celle d’IBADAN pour régler aussi les questions de formation et de lutte contre la pauvreté. Selon le doyen de la FSA le Professeur CODJIA Jean –Claude commis à cette tâche, il parait opportun de viser loin, de viser grand pour le BENIN.

L’Université de KETOU regroupera des centres universitaires, des instituts et Ecoles à vocation agricole. Certaines Ecoles Supérieures se spécialiseront en transformation des produits agricoles, telle celle de Sakété. D’autres seront spécialisées en nutrition ou toutes autres disciplines à vocation agricole ou animale. Le projet qui prendra corps, a reçu déjà l’onction du budget exercice 2012. Objectif global du projet : Améliorer la qualité de l’offre et assurer l’équité dans l’enseignement supérieur.

Il est à souligner, que les premières infrastructures seront érigées à AWAI à Kétou , notamment le RECTORAT et autres infrastructures administratives et le COUS . Elles seront accompagnées des infrastructures pédagogiques et sociales à IDIGNY. Quant au site de SAKETE, il abritera l’Ecole Nationale des Sciences et Techniques de Conservation et de Transformation des Produits Agricoles dont les unités pédagogiques seront construites à AYITA. C’est dire que l’année 2012 démarre sous de bons hospices avec le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique.

Benjamin Sèmèvo

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page