.
.

Le triomphe de la vérité

.

AMENAGEMENT DU TRONCON GODOMEY TOGOUDO- WOMEY SODO:Les riverains déguerpis sans ménagement


Vues : 1

Après un préavis d’à peine une semaine, les riverains du tronçon Togoudo Womey Sodo dans l’arrondissement de Godomey, accueillent depuis lundi dernier les bulldozers de la mairie d’Abomey-Calavi. Ils ont démoli toutes les constructions situées aux abords de ce tronçon en vue du pavage de la voie Godomey togoudo – Womey Sodo.

Tout est en train d’être cassé. Les populations de Godomey Togoudo occupant les abords du tronçon Togoudo- Womey Sodo assistent impuissantes au passage incessant d’un bulldozer démolisseur sous les yeux du chef d’arrondissement Germain CADJA DODO. Depuis le quartier Djoukpa, juste à l’entrée de Togoudo, aucune maison, boutique ni infrastructure socio communautaire et éducative située aux abords de ce tronçon n’a été épargnée.

Averties verbalement il y a quelques jours, les populations riveraines ne cessent pas de se plaindre. Si certains acceptent que Togoudo soit urbanisé la plupart déplorent toutefois la manière dont on procède. C’est le cas de M. Antoine Dovonou, propriétaire terrien dont les boutiques construites en rez-de-chaussée ont toutes été transformées en tas de gravats depuis lundi sous le coup du Bulldozer. « Nous sommes d’accord pour l’urbanisation de Togoudo, dit-il.

Mais je trouve cette manière de gérer le foncier anormale. On devrait normalement nous donner un délai de trois mois au moins pour qu’on puisse prendre nos dispositions. » Idem pour M. SOUMANOU Diallo, locataire dans une maison dont les toilettes ont été complètement démolies. « Je déplore le fait qu’on ne nous ait pas donné au moins trois mois pour chercher où habiter. Je trouve que c’est dommage.

C’est une précipitation dangereuse. » Pour le Chef de l’arrondissement de Godomey, les habitants savent déjà par où passe la voie. Pour lui, ils devraient prendre leurs dispositions depuis longtemps, surtout après le passage des géomètres dans le cadre de l’implantation des bornes. Ajoutant que ces travaux ne font pas partie des travaux de recasement, Germain Cadja Dodo a indiqué que l’opération entre dans le cadre de l’aménagement de la voie principale Togoudo–Womey qui sera pavée en attendant à hauteur de Gbègnigan, en plus d’autres voies. Cette opération est encore rendue nécessaire parce que jusqu’ici le quartier ne bénéficie pas de l’eau courante.

 Pour le Chef d’arrondissement, l’opération devrait permettre aux habitants d’avoir les infrastructures de la SONEB. Quant aux habitants qui ont vu leurs infrastructures abimées, Germain Cadja Dodo les rassure en indiquant qu’une commission technique sera prochainement sur le terrain pour les recaser afin qu’ils puissent se réinstaller.

Pour ce qui est du lotissement de Togoudo, le CA confirme que son achèvement dépend de la population. Des frais devraient être payés par les riverains concernés pour que les recasements nécessaires soient faits. Et le CA d’appeler les uns et les autres de prendre patience et à libérer à temps le tronçon pour que l’opération s’achève dans les plus brefs délais.

Christophe KPOSSINOU (Stag.)

Reviews

  • Total Score 0%



One thought on “AMENAGEMENT DU TRONCON GODOMEY TOGOUDO- WOMEY SODO:Les riverains déguerpis sans ménagement

  1. Mr mama abdoul

    Coup d chapo a vou mr le CA d togoudo e mr le mère.bravo e 1e foi bravo a vous pr lè travo a togoudo,j vs soutien e vs souhaite bcp d courage e bn ven.la population d togoudo vs di mci e dieu vs le paiera o kintuple.dieu vs aidera ds votre volonté jusko bou.osi noublié pa k gbègningan mank bcp délèctricité,c ki fai k ce tronçon passan sou lè pylones è trè dangereu surtou la n8 par mank délectricité e 1 cite pr les brakeur d moto aprè 23h.mci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page