.
.

Le triomphe de la vérité

.

Absence d’équipe remplaçante à quelques heures de la fin du mandat de l’équipe consulaire:Ataou Soufiano descend de la CCIB, zéro équipe pour lui succéder


Vues : 0

Qu’adviendra t-il au soir du 15 décembre prochain ? C’est la question que se posent tous les observateurs de la scène économique béninoise à quelques heures de la fin du mandat du président de la Chambre de commerce et d’industrie du Bénin (CCIB). En effet, après deux mandats de cinq ans à la tête de l’organisation faîtière du secteur privé béninois, le président sortant Ataou Soufiano s’apprête à rendre le tablier, conformément aux textes régissant la vie de l’institution, le jeudi 15 décembre prochain.

 En prélude à cet état de fait, une commission électorale avait été mise en place sous la houlette de la ministre du commerce, Madina Séphou, pour procéder à l’élection de la nouvelle équipe dirigeante. Cependant, en raison des multiples contradictions nées de la conduite du processus électoral, la ministre de tutelle a décidé de la dissolution de la CEN-CCIB. Cette étape franchie, nombreux sont les observateurs et opérateurs économiques qui pariaient pour la mise en place de nouveaux organes en vue de remettre en scelle le processus électoral.

En vain. Et à quelques heures du départ du président Ataou Soufiano après dix ans de bons et loyaux services qui ont permis de mettre l’institution consulaire sur orbite, les interrogations se font plus vives d’autant plus qu’aucun organe encore moins une commission quelconque n’a été mise en place pour favoriser une transition paisible à la tête de l’institution.

 Il va alors s’en dire qu’à 72 heures du départ du président sortant, la CCIB s’achémine lentement mais sûrement vers un vide juridique susceptible de faire renaître les vieux démons entre postulants du perchoir. Somme toute, les prochaines heures nous édifiéront quant à la gestion de l’après Ataou Soufiano.

Wandji A.

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page