.
.

Le triomphe de la vérité

.

Incohérence dans la défense de l’exécutif devant les députés:Le ministre Safiatou Bassabi ridiculise le gouvernement à l’Assemblée


Vues : 2

La séance plénière de questions au gouvernement sur trois différents dossiers s’est effectivement tenue hier jeudi 8 décembre 2011 au palais des gouverneurs à Porto-Novo. Une séance au cours de laquelle le ministre chargé des relations avec les institutions a étalé les incohérences du gouvernement de Boni Yayi.

Sur les trois questions adressées au gouvernement par les députés dont une question d’actualité et deux questions orales avec débats, seule la question d’actualité relative à la mauvaise organisation du hadj 2011 a été examinée. L’examen des deux questions orales avec débats a été reporté. En ce qui concerne la question relative à l’immortalisation des anciens présidents Sourou Migan Apithy et Justin Tometin Ahomadégbé, le gouvernement a écrit pour demander le report de la séance.

Quant à la seconde question relative à la mise en œuvre du plan décennal de développement du secteur de l’éducation (PDDSE), le ministre chargé des relations avec les institutions Safiatou Bachabi qui représentait le gouvernement pour l’occasion a déclaré dans un premier temps que le gouvernement n’a pas été mis au courant de cette question et que c’est dans l’hémicycle qu’elle en a été informé. Ainsi, a-t-elle demandé au président Mathurin Nago le report de l’examen de cette question afin de permettre au gouvernement de bien se préparer pour répondre aux préoccupations des députés.

Cette réponse du gouvernement n’a pas convaincu les députés dont l’honorable Karim Chabi Sika qui a souhaité qu’avant que la requête du gouvernement ne soit étudiée, qu’il y ait une clarification, si oui ou non le gouvernement n’aurait pas réellement reçu copie de cette question, ou bien si c’est l’administration parlementaire qui a failli en ne transmettant pas régulièrement la question au gouvernement. En réaction à cette préoccupation du député Chabi Sika, le président de l’assemblée nationale preuve à l’appui a démontré que le parlement a bel et bien notifié et transmis toutes les questions au gouvernement y compris celle en débat. Selon Mathurin Nago, cette question est embarrassante pour l’ensemble des députés.

Pour lui, lorsqu’un député dépose une question, il y a une lettre qui est immédiatement envoyée au secrétaire général du gouvernement juste pour notification et une copie de la question est envoyée au ministre concerné. Mieux, lorsque la plénière est programmée, notification est également faite au gouvernement, une procédure qui a été scrupuleusement respectée a confirmé le président de l’assemblée nationale.

 En réaction à cette explication du président Nago, le ministre Safiatou Bachabi s’est confondue en excuse aux députés après avoir déclaré que le dysfonctionnement serait certainement du côté du gouvernement. Par rapport à la demande de report sollicité, le député Candide Azannaï a déclaré que conformément aux dispositions des articles 108.2 et 108.3, du règlement intérieur du parlement, le gouvernement peut bien différer la réponse à une question en annonçant pour l’un des deux prochains jours de séance une communication avec débat sur le même sujet.

Cette annonce interrompt le débat sur la question orale. C’est donc cette procédure qui a été finalement suivie et la séance a été reportée au jeudi prochain.

Hugues E. PATINVOH

Reviews

  • Total Score 0%



2 thoughts on “Incohérence dans la défense de l’exécutif devant les députés:Le ministre Safiatou Bassabi ridiculise le gouvernement à l’Assemblée

  1. awo

    il serait honorable que les journalistes trouvent les vrais mots pour désiger les choses pour ne pas envenimer des situatios qi normalement ne sont graves

  2. kamal

    madame le ministre a ridiculisé le gouvernement? OK! c’est possible mais cela peut venir à tous le monde puis que l’homme de par sa configuration humaine est faillible.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page