.
.

Le triomphe de la vérité

.

Sortie récréative des personnes âgées sur le centre BIMYNS de Djrègbé dans l’Ouémé:« Rotaract Club d’Abomey-Calavi » donne la joie aux pensionnaires de Tokan


Vues : 2

Photo de famille des membres du club avec les personnes âgées

Ce jeudi 1er décembre 2011, les pensionnaires de Tokan dans la commune d’Abomey-Calavi ont bénéficié d’une sortie récréative organisée par le « Rotaract Club d’Abomey-Calavi » sur le centre BIMYNS de Djrègbé dans le département de l’Ouémé.

Situé à plus d’une cinquantaine de kilomètres de la commune d’Abomey-Calavi, le centre hôtelier BIMYNS de Djrègbé dans le département de l’Ouémé a reçu hier, 1er décembre 2011, les pensionnaires du Centre des petites sœurs des pauvres de Tokan dans Abomey-Calavi. Organisée par le « Rotaract Club d’Abomey-Calavi », cette sortie vise à offrir tout comme aux enfants au mois de décembre, la joie à cette génération d’hommes et de femmes aujourd’hui démunis.

Il sonnait 12h 46 mn ce jeudi quand deux (02) bus venant de Tokan ont stationné dans l’enceinte du centre BIMYNS. A la descente des personnes qu’ils transportaient. On pouvait découvrir un groupe de vieilles personnes pressées de profiter d’un milieu de distractions qu’ils ont sans doute foulé il y a une quinzaine voire une vingtaine d’années.

Parés de leurs plus beaux habits, certains de ces pensionnaires étaient munis de leur moyen de déplacement qui leur sert d’appui pour leur déplacement. Au nombre de 23 présents sur 32 que le centre de Tokan héberge, ils ont été installés dans un cadre très aménagé où des palmiers servaient de dispensateur d’air naturel. Très fiers de cet environnement et surtout de son décor, il paraissait aux yeux de certains comme un espace angélique.

Avec un sourire aussi émouvant les revoyant dans leurs vieux jours de la jeunesse, ils ont très tôt manifesté leur satisfaction d’avoir traversé les villes d’Abomey-Calavi et de Cotonou. C’est ainsi que une fois installée, ces personnes ont bénéficié en guise de partage d’amour et d’affection de la part du « Rotaract Club d’Abomey-Calavi » que préside Lionel Sohoudji. De différents copieux repas ont été servis à ceux-là qu’on pourra désormais appelés les « alliés du Rotaract Club d’Abomey-Calavi ».

Dans une atmosphère de joie et de convivialité, les membres de ce club ont partagé quelques expériences et conseils avec ces sages. Ainsi en justifiant le choix porté sur les pensionnaires de Tokan, le Président de « Rotaract Club d’Abomey-Calavi », Lionel Sohoudji n’a pas hésité à répondre. « Les personnes âgées de Tokan ne doivent plus rester indifférentes aux distractions dont nous bénéficieront » a-t-il laissé entendre.

Au nom des membres qui l’accompagnent dans cette mission humanitaire, il a rassuré ces pensionnaires du soutien moral du club. A tout ceci, la responsable du centre ne pense pas rester indifférente. La Sœur Hélène Creed affirme que c’est l’acte est formidable. Car il permet de distraire ces personnes âgées parfois malades et qui manque d’animation externe. Pour elle, cela fait remonter le moral et les renforce.

« Le simple fait de les amener à faire le tour de la ville, les stimule et leur rappelle leur jeunesse » a avoué la directrice qui se fait assister d’autres Sœurs depuis 2001 soit 10 ans. Pour les aider à pallier les difficultés auxquelles elles sont soumises, les animateurs du centre de Tokan ont souhaité le soutien d’autres associations et mouvement pour un meilleur suivi de ses personnes démunies.

Loin d’une action de terrain comme celle-ci, la prochaine action du « Rotaract Club d’Abomey-Calavi » sera dans le cadre professionnel où des étudiants seront sensibilisés sur les risques auxquelles ils sont exposés en finance dans le maniement des fonds de l’Etat.

Emmanuel GBETO

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page