.
.

Le triomphe de la vérité

.

2ème élection des recteurs et vice-recteurs des universités nationales du Bénin:Les commissions de supervision des élections installées pour le vote du 14 décembre


Vues : 2

le ministre de l’enseignement secondaire assurant l’intérim de son collègue du supérieur, Prof.François Abiola, renvoie les commissions à leur mission

En présence les différents représentants du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique (Mesrs), des chefs d’établissements, des enseignants, du personnels administratif, des syndicats d’enseignants, des syndicaux d’étudiants des Universités d’Abomey-Calavi et de Parakou, le ministre de l’enseignement secondaire et technique, Alassane Soumanou Djimba assurant l’intérim de son collègue de l’enseignement supérieur, Professeur François Abiola, a procédé hier, mardi 22 novembre 2011 dans la salle de conférence du ministère de l’enseignement supérieur, à l’installation des deux commissions de supervision des 2ème élections des recteurs et vice-recteurs des universités nationales du Bénin.

En effet, cette cérémonie a été marquée par deux moments forts. Il s’agit de la lecture des articles 14, 18 et 22 et de l’installation proprement dite. Parlant du mode de scrutin à adopter, l’article 22 de l’Arrêté portant organisation des élections rectorales stipule : « les élections se font au scrutin de liste à deux tours. Chaque liste présente ses candidats par poste. Les candidats aux postes de Recteur ou de vice recteurs doivent faire acte individuel de candidature par une lettre écrite précisant le poste et la liste d’appartenance.

 Ladite lettre est adressée au Président de la Commission de supervision des élections douze (12) jours au plus tard. La commission de supervision examine la validité des candidatures par rapport aux dispositions du présents arrêté et rend publiques les listes concurrentes ainsi que celles des électeurs retenues par bureau de vote dix (10) jours au plus tard avant la date du scrutin ».

La démocratie universitaire comme clé pour des élections transparentes

La 2ème organisation des élections rectorales dont bénéficient les universités publiques a été fortement saluée par le ministre intérimaire du Professeur François Abiola. Manifestant toute sa reconnaissance au travail scientifique et professionnel qui se fait par ces éminents enseignants des universités qui l’entoure, le ministre Soumanou a félicité la communauté universitaire pour le grand combat qui a conduit à l’élection des recteurs et vice-recteurs contrairement à la « vulgaire » procédure qui consiste à nommer depuis le sommet de l’Etat.

« C’est une victoire de la démocratie béninoise que vous devez à nouveau pérenniser à travers l’organisation en toute transparence de ces élections » a recommandé le ministre. A cet effet, la commission est rentrée en possession des différents textes qui devront servir de support pour la réussite de la mission.

 A la suite de l’installation officielle, chaque commission de supervision a procédé a mis en place de son bureau. Composée de trois (03) par commission à raison d’un Président, d’un secrétaire et d’un rapporteur, ils ont reçu le pouvoir d’organiser le premier tour de ces élections le 14 décembre prochain.

Emmanuel GBETO

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page