.
.

Le triomphe de la vérité

.

Révision de la constitution:Boni Yayi s’engage devant Benoît XVI à quitter le pouvoir en 2016


Vues : 0

Le Chef de l’Etat vient à nouveau de franchir un pas dans sa volonté de quitter le pouvoir en 2016 conformément aux dispositions de la constitution du 11 décembre 1990. En effet, à l’occasion de la rencontre entre le souverain pontife, Benoît XVI et les corps constitués de la nation le samedi 19 novembre dernier au Palais de la Présidence à Cotonou, le Chef de l’Etat a, à nouveau, répété être en train d’effectuer son « deuxième et dernier » mandat à la tête de l’Etat.

Ainsi, face aux anciens présidents de la République Emile Derlin Zinsou, Mathieu Kérékou et Nicéphore Soglo et les diplomates accrédités au Bénin, Boni Yayi s’est à nouveau engagé à se soumettre aux dispositions de la loi fondamentale en effectuant deux mandats de cinq ans à la tête de l’Etat.

Cet engagement, sollennellement pris devant le Chef de l’église catholique romaine, vise d’une part, à réitérer son engagement à la face du monde de perpétuer la tradition démocratique du Bénin marquée par des alternances au sommet de l’Etat depuis la Conférence des forces vives de 1990 et de l’autre, à mettre fin aux suspicions relatives à une révision opportuniste de la loi fondamentale en vue de remettre en cause les limitations de mandats consacrées par la constitution.

Somme toute, à travers cet engagement solennel devant le souverain pontife qui a invité les dirigeants des Etats à honorer leurs promesses envers leurs peuples, Boni Yayi témoigne de son souci de faire du respect de la loi fondamentale une réalité dans un contexte marqué par de multiples révisions fantaisistes des constitutions sur le continent africain.

Jean-Claude D. DOSSA

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page