.
.

Le triomphe de la vérité

.

Bilan de la visite du pape Benoît XVI au Bénin:Bako-Arifari salue une mobilisation exemplaire et annonce de grandes retombées pour le Bénin


Vues : 1

Au lendemain du séjour du pape Benoît XVI au Bénin, le ministre des Affaires est monté au créneau hier, lundi 21 novembre 2011, pour dresser le bilan de cette visite papale. Le Chef de la diplomatie a également mis à profit cette sortie médiatique pour annoncer l’arrivée ce jour, mardi 22 novembre 2011 du Commissaire européen au développement, Andris Piebalgs ainsi que la visite, du 23 au 26 novembre prochain, du Chef de l’Etat en Afrique du sud.

Le Chef de la diplomatie béninoise est satisfait de l’organisation de la visite du Pape Benoît XVI au Bénin du vendredi 18 au dimanche 20 novembre dernier. En effet, à en croire le ministre des Affaires étrangères, de l’intégration, de la francophonie et des Béninois de l’extérieur, Nassirou Bako-Arifari, la visite du pape Benoît XVI a suscité un engouement sans précédent au sein de toutes les composantes de la société béninoise.

C’est ce qu’atteste, selon ses propos, la forte et inédite mobilisation observée tout au long du séjour du Chef de l’église catholique romaine en terre béninoise au sein des différentes couches sociales. C’est à juste titre que « le gouvernement témoigne sa gratitude aux populations pour le chaleureux accueil réservé au souverain pontife », dira t-il. Par ailleurs, fait observer le ministre Nasssirou-Bako Arifari, « la visite du pape est l’évènement diplomatique de l’année au Bénin » en raison de ses multiples rétombées pour le pays.

A en croire ses propos en effet, ce séjour, le troisième d’un souverain pontife au Bénin, après ceux de 1982 et 1993 effectués par Jean-Paul II, a permis au Bénin d’être sous les feux de la rampe sur la scène internationale. C’est d’ailleurs, prenant appui sur cet état de fait, que le ministre juge indécent les références au coût de cette visite pour le contribuable béninois. « Il faut œuvrer à capitaliser les rétombées de la visite du Pape », suggère t-il à l’occasion.

En outre, le ministre Nassirou-Bako perçoit à travers la visite de Bénoît XVI, « un acte historique majeur pour l’église catholique », « une contribution majeure à la dynamique de la réfondation » d’autant plus qu’au cours de son séjour, « le Saint père a évoqué la nécessité d’un réarmement moral et éthique » à l’instar du Chef de l’Etat, Dr Boni Yayi. Aussi, se réjouit-il, « le message du Saint père n’est pas en déconnection avec la nouvelle orientation politique du Bénin ».

Yayi bientôt en Afrique du sud, le commissaire européen au développement au Bénin ce jour

Au cours de sa sortie médiatique, le Chef de la diplomatie béninoise a annoncé et s’est réjouit de l’arrivée ce jour, mardi 22 novembre 2011, du Commissaire européen au développement, Andris Piebalgs. Pour le ministre Nasssirou Bako-Arifari, la visite du Commissaire Andris Piebalgs intervient pour renforcer la coopération axée autour de l’important concours financier de l’Union Européenne (UE) au Bénin à hauteur d’environ 200 milliards de francs Cfa à travers le Fond européen de développement (FED) étalé sur la période 2008-2013.

Le Chef de la diplomatie béninoise a saisi l’occasion de sa rencontre avec les hommes des médias pour annoncer à l’opinion publique le séjour du Chef de l’Etat, Dr Boni Yayi en Afrique du sud, sur invitation de son homologue Jacob Zuma, du 23 au 26 novembre prochain. A en croire ses propos, cette visite de travail sera un tremplin pour les deux pays de renforcer leur coopération à travers la signature de plusieurs accords. Il en est ainsi par exemple de l’accord de défense entre le Bénin et l’Afrique du sud et celui aérien qui sera révisé ou signé durant ce séjour.

Somme toute, pour le ministre des Affaires étrangères, la visite de Boni Yayi laisse augurer d’un avenir radieux dans les relations entre le Bénin et la première puissance économique du continent africain, l’Afrique du sud.

Jean-Claude D. DOSSA

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page