.
.

Le triomphe de la vérité

.

Mission du maire d’Adjarra:Yaya Saka scelle le pacte du développement de sa commune


Vues : 1

Le maire de la commune d’Adjarra Yaya Saka

Loin des contradictions et calculs politiques, le développement de la commune d’Adjarra préoccupe le maire de la commune d’Adjarra Yaya Saka. C’est l’essentiel de ce qu’on peut retenir du compte rendu de la mission qu’il a effectuée du 4 au 13 novembre 2011 en Suisse. Un voyage dont les retombées rejailliront à coup sûr sur le développement de cette commune du département de l’Ouémé dont il a pris les rênes depuis quelques mois seulement. C’était samedi dernier 18 novembre 2011 à travers une conférence publique à sa résidence à Adjarra.

Bientôt, il sera érigé à Adjarra un centre culturel ouvert au grand public. Des équipements pour les sportifs de la Commune d’Adjarra, don du grand magasin d’équipements sportifs Athlético de Montey. Mieux, l’association EVE-MARY de Genève accepte de financer la fabrication de tables et bancs pour appuyer les établissements d’enseignement d’Adjarra, et des experts suisses projettent descendre à Adjarra pour étudier ses berges en vue de leur exploitation judicieuse.

Voilà résumée, la liste non exhaustive des retombés du voyage effectué du 4 au 13 novembre 2011 par le maire de la Commune d’Adjarra en Suisse. Dans le compte rendu présenté par la première autorité d’Adjarra, cet voyage a été effectué à l’invitation de l’Association EVE-MARY de Genève et après autorisation du Conseil communal en sa séance extraordinaire du 14 Octobre 2011. Selon les explications du maire Yaya Saka, en fait le Conseil communal a autorisé une délégation de trois conseillers et un technicien de la Mairie à voyager avec le Maire ; mais faute de visa ces derniers n’ont pu effectuer le déplacement pour la Suisse.

 Toujours selon le maire, ce voyage pour lequel les frais de transport et de séjour du Maire ont été entièrement pris en charge par l’Association hôte entre dans le cadre de sa participation à une soirée de soutien pour un projet d’édification d’un centre culturel sans connotation religieuse ou politique et accessible à tous au Bénin et précisément dans la Commune d’Adjarra. Concernant cette soirée, le maire Saka a expliqué que tout était fait pour qu’elle puisse combler les attentes. Un grand parterre de personnalités suisses et béninoises, des artistes suisses de renom et bien d’autres bonnes volontés étaient présentes confie t-il.

Entre autres, on peut signaler la présence des membres de la représentation diplomatique de la République du Bénin à Genève, le Directeur de l’Aéroport de Genève, des banquiers suisses, plusieurs officiers de police du pays. Dans une convivialité parfaite, la soirée s’est déroulée avec la présentation du projet par la Présidente de l’Association et la prise d’un engagement ferme par le maire Yaya Saka devant les donateurs quant à la bonne utilisation des fonds collectés.

Plus de 25 millions de francs CFA ont été collectés pour lancer la réalisation dudit projet. Ces fonds gardés pour le moment par l’Association EVE- MARY seront transférés dans un compte à ouvrir dans une banque béninoise lors de la descente des membres de l’Association en janvier 2012.

Déjeuner de travail au siège de l’ONU et rencontre avec l’ASVB

Selon Yaya Saka la mobilisation faite pour la soirée de Gala et pour la réussite de son séjour en terre suisse a ému le 1er conseiller de l’Ambassade du Bénin près la Suisse qui a donc organisé un déjeuner de travail en son honneur au siège de l’Organisation des Nations Unies. Ce partage de repas a permis à la partie béninoise de remercier une fois encore les partenaires suisses et donner plus de crédit à ce séjour.

Quant à la rencontre avec l’association solidarité avec les villages du Bénin (ASVB) de Montey, seule interlocutrice avec les mairies du Bénin, elle a été rendue possible par le 1er conseiller de l’Ambassade du Bénin près la Suisse. Cette structure a déjà fait ses preuves au Bénin à travers la construction de plusieurs infrastructures sociocommunautaires pour le compte de différentes collectivités locales du Bénin. De cette association, Adjarra pourra bénéficier des travaux d’hydraulique villageoise et de l’appui des étudiants suisse pour renforcer la main d’œuvre locale dans d’autres secteurs.

 Pour ce faire, et tenant compte de l’agenda de l’association, une mission est attendue au mois de décembre à Adjarra pour des études dans les domaines sus cités. Par ailleurs, dans le cadre de l’entretien routier dans la commune, il a été exploré avec les suisses, la possibilité de l’octroi à Adjarra d’une niveleuse. Toutefois, ceux-ci ont souligné pour ce faire, que la Mairie d’Adjarra supporte les frais de transport par voie maritime jusqu’à destination.

Au regard de cet accueil chaleureux dont a bénéficié la délégation béninoise, le maire recommande au conseil communal à militer pour des actions d’éclats en vue de la consolidation des liens d’amitié avec ces partenaires. Entre autres propose t-il que le conseil instaure une distinction honorifique (distinctions comme citoyen d’honneur d’Adjarra pour récompenser ces mécènes qui œuvrent pour sortir Adjarra de la paupérisation.

Ainsi une cérémonie symbolique sera organisée pour faire accéder ces partenaires suisses dans cet ordre communal. Mieux, le Yaya Saka compte nommer l’un de ces partenaires suisses à son cabinet comme chargé de mission à la coopération.

Hugues E. PATINVOH

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page