.
.

Le triomphe de la vérité

.

Identification des immeubles d’Icc-services non encore placés sous mains de justice:Des comités de contrôle en mission dans les 09 communes de l’Atlantique-Littoral


Vues : 1

Le dossier Icc-Services refait surface dans le rang des autorités décentralisées. Ainsi à l’issue d’une séance de travail que le Préfet des départements de l’Atlantique Littoral a eue le lundi 06 novembre avec les maires des 09 communes de l’Atlantique-Littoral, d’importantes résolutions ont été prises pour combler les attentes du Président de la République qui a eu une rencontre avec tous les préfets de départements pour leur demander d’inviter en urgence tous les maires des communes dans le but de continuer à identifier les biens immeubles appartenant aux promoteurs d’Icc-services non encore placés sous les mains de justice.

A cet effet, des comités composés de fonctionnaires de la préfecture de Cotonou et de représentants des maires seront mis en place pour descendre très rapidement sur l’ensemble des 9 communes et municipalités des deux départements. Les chefs de villages seront sollicités dans la réussite de l’opération. Les stratégies de travail ont été définies. Les maires ont été instruits à l’effet de démarrer la sensibilisation des élus locaux dès ce jour. «Il n’y aura pas trop de tapages autour de cette opération. Vous devez suivre à la lettre les mécanismes arrêtés pour obtenir de bon résultat sur le terrain.

 Les communes qui fourniront plus d’efforts seront primées», a souligné Placide Azandé. Et pour poursuivre la première autorité départementale, « 80% des investissements des promoteurs d’Icc Services sont réalisés dans nos deux départements. Nous avons donc du travail. Nous devons agir maintenant et tout de suite, en répertoriant tous les biens immeubles de ces promoteurs, à partir des villages pour venir aux communes.

 Les renseignements nécessaires vous seront fournis pour vous faciliter la tâche sur le terrain. Le travail se fera beaucoup plus au niveau des villages, car il y a des actes qui ne sont pas directement déclarés à la mairie. Mettez-vous à la disposition de la Nation afin que nous puissions relever en or ce défi ». Prenant la parole, les maires ont demandé que des renseignements précis leur soient donnés sur les investissements des promoteurs d’Icc-services. Ils ont réaffirmé leur soutien au préfet en le rassurant de leur volonté à l’aider à réussir cette mission républicaine. «Nous devons vous aider. Vous êtes un homme de terrain. Le chef de l’Etat ne sera pas déçu », ont rassuré le maire de Kpomassè et le premier adjoint au maire d’Abomey-Calavi.

Les communes d’Abomey-Calavi, de Ouidah, de Tori-Bossito et la municipalité de Cotonou sont beaucoup plus concernées par cette opération d’identification des biens appartenant à Icc-services. «Les maires ont été ignorés au début par les comités de crise et de suivi. Aujourd’hui, le préfet a jugé nécessaire de nous associer. C’est une bonne chose », a fait observer les maires d’Allada et de Zê.

Il faut dire que les préfets vont également établir en urgence et dans un délai d’un mois au plus tard, pour les notaires, des conventions de vente pour les immeubles faisant l’objet de l’ordonnance du juge en date du 27 juillet 2011. Seuls les maires de Cotonou, de Toffo, de Ouidah et d’Abomey-Calavi ont manqué à son appel. Les maires de Ouidah et d’Abomey-Calavi ont été représentés par leurs premiers adjoints.

Emmanuel GBETO

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page