.
.

Le triomphe de la vérité

.

Mise en œuvre du Programme de vérification des Importations (PVI):Des experts outillent des douaniers sur le PVI


Vues : 2

Le Novotel Orisha de Cotonou a servi de cadre, le mercredi 26 octobre dernier, au lancement de la première session de formation sur l’analyse et l’interprétation de l’imagerie radioscopique. Initiée dans le cadre de la mise en œuvre du Programme de vérification des importations- Nouvelle Génération (PVI-NG), ladite formation s’inscrit dans la volonté du gouvernement béninois d’améliorer les prestations de la douane béninoise et de rendre le port de Cotonou plus compétitif sur le plan international.

Ouvert par Gervais Adjovi le Directeur de cabinet du ministre de l’Economie et des finances, la formation permettra aux agents de renforcer leurs capacités afin de pouvoir mener à bien la mission qui leur sera confiée. En prenant la parole mercredi dernier, Abel Boya, le Directeur Général de Bénin Control, société chargée de la mise en œuvre du PVI-NG est revenu sur l’importance de la formation, une condition préalable pour la réussite du PVI.

Selon Abel Boya en effet, il s’agit d’un challenge qui ne peut que se gagner dans la qualité des différents intervenants au programme, d’où la tenue de ladite formation destinée à renforcer les capacités non seulement des cadres de Bénin Control, mais aussi des agents de la douane. Au total les agents seront formés à travailler sur différents équipements de pointe installés au port de Cotonou, aux frontières Bénin-Togo, Bénin-Nigéria, ainsi qu’à l’aéroport. Formés à l’analyse et à l’interprétation de l’imagerie radioscopique, encore appelée scanning, les agents pourront, par exemple, au terme de la formation individuelle de 50 heures, en un très court laps de temps de 5 minutes, procéder à l’inspection des conteneurs par l’imagerie rayons-X, suivant les normes nationales et internationales.

Ce qui permettra de rendre plus efficace « la lutte contre les marchandises non déclarées, mal déclarées ou les produits prohibés, la simplification et l’optimisation des procédures en vue de l’enlèvement rapide des marchandises, la fluidité du trafic et le désengorgement du port » comme l’a souligné le directeur de cabinet de la ministre de l’économie et des finances.

Flore S. NOBIME (Coll.)

 

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page