.
.

Le triomphe de la vérité

.

Réunion de concertation des présidents des institutions constitutionnelles de la République:Le bon fonctionnement des institutions au centre des préoccupations


Après de longs mois d’inactivité, due non seulement à la tenue des élections présidentielle et législatives de 2011, mais aussi au calendrier trop chargé de certains de ses membres, le cadre de concertation des institutions constitutionnelles béninoises reprend vie. C’est à la faveur de sa réunion périodique du lundi dernier 24 octobre 2011 au siège de la cour suprême à Porto-Novo.

Programmée pour se tenir depuis mi-janvier 2011, c’est finalement lundi dernier 24 octobre 2011 qu’a eu lieu au siège de la cour suprême à Porto-Novo, la réunion du cadre de concertation des institutions constitutionnelles de la République. Une rencontre périodique qui permet aux présidents des différentes institutions constitutionnellement reconnues de passer en revue les différents problèmes qui entravent le bon fonctionnement de leurs structures respectives et d’envisager des approches de solutions.

 A l’exception du président de la deuxième institution de l’Etat, le président de l’assemblée nationale Mathurin Coffi Nago occupé par les préparatifs de la rentrée budgétaire du 27 octobre prochain, ils ont tous honoré de leur présence à ce rendez-vous de la cour suprême. Robert Dossou de la cour constitutionnelle, Théodore Holo de la haute cour de justice, Théophile Nata de la haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC), Nicolas Adagbè du conseil économique et social (CES) et bien sûr l’hôte de cette rencontre, le président de la cour suprême Ousmane Batoko.

 Dans un premier temps, les présidents d’institutions ont tenu un huis clos avec deux ministres du gouvernement, Mathys Adidjatou de l’économie et des finances et Safiatou Bachabi, chargé des relations avec les institutions de la République ainsi que la directrice de cabinet du président de la République Véronique Brun Hachémè. Par la suite, il y a eu une séance plénière avec la participation des collaborateurs directs des présidents d’institutions.

 A la fin de cette plénière, le président de la cour suprême Ousmane Batoko qui l’a d’ailleurs présidé a déclaré à la presse que l’institution qu’il dirige est honorée d’avoir accueilli cette rencontre. Il s’est également félicité du bon déroulement des travaux de cette réunion périodique des présidents d’institutions par la discussion point par point des dossiers inscrits à l’ordre du jour.

Il s’agit de l’adoption du compte-rendu de leur dernière réunion tenue le 5 novembre 2010, le compte-rendu du ministre chargé des relations avec les institutions sur l’évolution des dossiers transmis au gouvernement, la définition de nouvelles tâches, des divers et enfin de la fixation de la date et le lieu de la prochaine réunion. Toujours dans le point qu’il a fait à la presse, le président de la cour suprême a expliqué que les échanges ont été fructueux et ont surtout permis de faire le point des problèmes qui entravent le bon fonctionnement des différentes institutions.

Entre autres problèmes évoqués affirme t-il, le problème d’autonomie de gestion desdites institutions et l’avis requis des présidents avant l’achat des véhicules de fonction. A ce propos, Ousmane Batoko a précisé que le ministre chargé des relations avec les institutions a promis de leur faire d’ici le vendredi prochain le point des dossiers relevant de sa compétence.

Il est également prévu selon lui, une rencontre avec le président de la république afin de lui faire des propositions dans le cadre de la mise en place d’une commission pour réviser la préséance au Bénin, ce qui aboutira à l’adoption d’un code de protocole. Signalons pour finir que c’est le conseil économique et social qui a été retenu pour accueillir la prochaine réunion du cadre de concertation des institutions.

Hugues E. PATINVOH

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page