.
.

Le triomphe de la vérité

.

Rentrée scolaire 2011-2012:Eric N’Dah annonce le renforcement de la morale et du civisme


Vues : 1

Eric N’Dah, le Ministre des enseignements maternel et primaire (MEMP)

L’année scolaire 2011-2012 sera celle du défi du renforcement effectif de l’enseignement de la morale et du civisme dans nos écoles: telle a été l’annonce faite aux hommes des médias le 29 septembre dernier à l’INFOSEC par Eric N’Dah, le Ministre des enseignements maternel et primaire (MEMP) à l’occasion de la présentation de son bilan de 4 mois passés à la tête du ministère.

Au total, Eric N’Dah a présenté un bilan des nombreux axes d’interventions engagés au cours de cette période pour offrir aux apprenants une éducation devant garantir leur participation future à l’effort national de développement. Outre la formation et le renforcement continu des capacités du personnel enseignant, la construction et l’équipement des infrastructures scolaires, la promotion de la scolarisation, Eric N’Dah a fait l’annonce, pour cette nouvelle année scolaire, du renforcement effectif de l’enseignement de la morale et du civisme, et qui, selon lui, reste un défi.

 Liés au respect des valeurs et à la citoyenneté, le renforcement de la morale et du civisme dont le ‘’galvaudage’’ ces dernières années a suscité de nombreuses réactions négatives, permettra de développer dans le jeune esprit des apprenants le respect. Ce renforcement permettra également d’éveiller chez cette couche appelée à prendre la relève dans quelques années, la conscience citoyenne et le sens des responsabilités, toutes choses qui feront d’eux dans l’avenir, des hommes et femmes de qualité pour le développement du pays.

Autre mesure annoncée par Eric N’Dah, la mise en œuvre effective des mesures correctives intervenues sur les programmes de français et de mathématiques. Visant le renforcement de la qualité de l’enseignement, cette mise en œuvre permettra aux apprenants d’améliorer sensiblement leurs prestations dans ces matières, notamment dans le français où de grandes lacunes ont été constatées avec la perte très sensible du niveau des élèves en français.

A noter que pour cette rentrée scolaire, plus de 27 milliards de francs CFA ont été mobilisés au niveau du MEMP par l’Etat béninois, soucieux de faire de ce sous-secteur, véritable socle du système éducatif, la pépinière par excellence pour le façonnement des ressources humaines de qualité.

Flore S. NOBIME (Coll.)

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page