.
.

Le triomphe de la vérité

.

Rencontre avec les agents des douanes à la retraite sur la crise dans le secteur:Yayi en colère, menace de radier les douaniers grévistes


Vues : 24

Le Président de la République Boni Yayi

Le Président de la République dans la logique « jusqu’auboutiste ». Boni Yayi ne veut pas céder à la pression des douaniers en grève. Ton grave et ferme. Face à l’ensemble de ce corps paramilitaire en grève malgré les appels à la raison, le Chef de l’Etat n’a pas mâché ses mots. Le Chef suprême des armées a juré qu’il n’entend pas fléchir.

Manifestement très remonté contre les motifs de la grève des douaniers et la récurrence des débrayages dans ce secteur vital de l’économie nationale, Boni Yayi entend aller de la main forte. Pour ce faire, il n’attend que la déclaration de conformité de la loi sur le droit de grève des agents paramilitaires.

 « Si la loi est déclarée constitutionnelle, tous ceux qui vont grèver seront radiés » a-t-il menacé. Quant à l’un de leurs motifs de grève antérieure exigeant des excuses publiques du Chef de l’Etat, Boni Yayi a avoué que les disciples de Saint Mathieu ne méritent pas des excuses « A quel titre vais-je leur présenter des excuses ?

 Moi le Président de la République, chef suprême des armées ? qui sont-il ? Ils sont gonflés !! », s’est énervé le Chef de l’Etat qui jure d’aller jusqu’au bout en appliquant les sanctions appropriées.

Décidé à mettre fin à cette forme de pression des douaniers sur son gouvernement qu’il considère comme des manœuvres politiciennes pour déstabiliser son pouvoir, il a averti ses invités, douaniers à la retraite, à se tenir prêt pour signer des contrats avec l’Etat en cas de récidive prochaine de mouvement de débrayage dans le secteur des douanes.

Wandji A

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page