.
.

Le triomphe de la vérité

.

Lutte contre la piraterie dans le Golfe de Guinée:Le Président Boni YAYI lance l’opération « prospérité »


Vues : 1

Le président de la République a reçu les membres du commandement de l’Opération prospérité

Le président de la République a reçu, ce mercredi 28 Septembre 2011, les membres du commandement de l’Opération prospérité, chargé de mener une lutte inouïe aux pirates qui opèrent depuis peu au large des côtes du Golfe de Guinée. C’est le chef d’Etat major général des Forces Armées du Bénin, le général de division Boni Mathieu qui a conduit cette délégation au cabinet du Président Boni YAYI.

Au cours de la séance que le Dr Boni YAYI a eue avec la délégation, le Chef de l’Etat a rappelé une fois encore la nécessité pour les pays de la sous région de « sauver les économies en les rapprochant et en sécurisant les corridors et les voies maritimes». A cet effet, le Chef de l’Etat, a indiqué que la lutte contre la piraterie est une opération salutaire. D’ailleurs, en dehors de la coopération sous-régionale, le Président Boni YAYI a saisi le Conseil de sécurité des Nations Unies afin que de grands moyens soient mis en œuvre pour bouter hors des côtes du Golfe de Guinée, les pirates.

 « Cette initiative que vous lancez ce matin est la bienvenue. C’est le début d’une série d’actions de ce genre qui seront menées », a déclaré le Chef de l’Etat qui apprécie à sa juste valeur l’opération lancée ce jour. Le président de la République a rappelé également que la République populaire de Chine entend fournir des moyens pour doter les marins béninois de matériels nécessaires pour venir à bout des pirates. A cela il faut ajouter La France, l’Australie, la Finlande qui ont aussi exprimé leur appui, pour aider à mener cette lutte. « Nous voulons le bonheur de nos peuples.

 Nous sommes décidés à libérer le Golfe de Guinée de ces malfrats de tout acabit afin de permettre à nos concitoyens de poursuivre leurs opérations de création de richesses. », a- il indiqué. Le Président Boni YAYI a exprimé sa gratitude au Président Jonathan Goodluck, président de la République fédérale du Nigéria, sans oublier ses homologues du Ghana, du Togo du Gabon, de la Guinée équatoriale et du Congo Brazzaville qui sont à pieds d’ouvre pour définir une stratégie sous régionale.

Le Point de la Coopération Bénino-Brésilienne fait au Chef de l’Etat

Le président de la République a reçu en audience, monsieur Isidore Benjamin Amédée Monsi, ambassadeur de la République du Bénin près la République fédérative du Brésil. Au menu des discussions, des questions de coopération. Selon l’ambassadeur du Bénin près la République fédérative du Brésil, les questions de coopération avec le Brésil étaient au centre de leurs échanges. Ils ont porté notamment sur la santé, l’éducation, les sports, l’agriculture et bien d’autres.

En ce qui concerne les transports surtout, a précisé le diplomate béninois, la coopération portera sur les transports collectifs qui seront, bientôt, développés avec l’aide des Brésiliens qui mettront à disposition, environ 52 bus. Selon les explications du diplomate Monsi, ces bus seront déployés à Cotonou sur des lignes qui seront définies ; un système de gestion expérimenté au brésil et qui a porté ses fruits sera dupliqué, pour être progressivement étendu à tout le pays.

Cell-Com PR

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page