.
.

Le triomphe de la vérité

.

Journées portes ouvertes à la Cour d’appel de Cotonou:La Justice béninoise à l’écoute des populations


La Ministre de la Justice procédant à la coupure du ruban symbolique

A la suite des Cours d’appel de Parakou et Abomey, la Cour d’appel de Cotonou a accueilli, les 26 et 27 septembre 2011, les Journées portes ouvertes sur les réformes du secteur de la Justice au Bénin. Organisé avec l’appui du Millenium Challenge Account-Bénin (MCA-Bénin), l’événement a été officiellement lancé le lundi 26 septembre par le Garde des Sceaux, Ministre de la Justice, de la législation et des droits de l’Homme, Porte-parole du gouvernement (MJLDH-PPG), Marie-Elise Gbedo.

Pendant deux jours, l’organisation et le fonctionnement des juridictions, les différents acteurs de la Justice et leurs attributions, les réformes entreprises dans le secteur de la Justice, la vulgarisation des droits de l’Homme, ainsi que plusieurs communications relatives à la problématique du foncier, aux difficultés d’exécution des décisions de Justice entre autres ont permis au public de mieux s’imprégner des réalités d’un secteur mal connu aussi bien des populations analphabètes que des intellectuels qui trop souvent n’en maîtrisent pas les rouages complexes.

 Dans le discours qu’elle a prononcé lundi dernier lors de l’ouverture des Journées portes ouvertes, le Garde des Sceaux, Marie-Elise Gbedo a rappelé l’engagement de l’Etat béninois « à faire de l’appareil judiciaire un instrument plus performant au service du développement socioéconomique du pays ». Avocate de formation et rompue aux rouages du secteur, la ministre de la Justice a souligné l’urgence qu’il y a à restaurer la crédibilité du pouvoir judiciaire et rappelé les mesures déjà entreprises par le gouvernement béninois pour le renforcement et la modernisation du secteur, dans l’objectif de faire de la Justice une institution plus crédible et accessible à tous.

 Pour sa part, Samuel Batcho, le coordonateur national du MCA- Bénin a insisté sur l’importance des réformes et souligné l’appui d’environ 10 milliards de Francs CFA, apporté par le MCA-Bénin dans le cadre de ces réformes destinées à renforcer la confiance du peuple béninois en sa Justice.

Installés dans les stands dressés à la Cour d’appel de Cotonou, les professionnels de la Justice ont pendant les deux jours des assises, été à l’écoute des populations qui ont eu l’occasion de toucher du doigt la réalité d’une institution crainte et abhorrée justement parce que méconnue.

Flore S. NOBIME (Coll.)

Reviews

  • Total Score 0%



One thought on “Journées portes ouvertes à la Cour d’appel de Cotonou:La Justice béninoise à l’écoute des populations

  1. perrais

    sa fait depuis 2009 que je passe par le tribunal je devais touché des mandats je suis rendu a plus de 20000e de dépense pour rien touché je ne trouve pas sa normal que sa pas de service (comme le secrétariat du gouvernement service du palais de justice et bien )
    il réclame de l’argent sans arret

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page