.
.

Le triomphe de la vérité

.

Patrouille mixte bénino-nigérianne contre la piraterie maritime:Deux patrouilleurs et des Vedettes d’attaque nigérians dans les eaux béninoises


Le Commandant des Forces navales béninoises le Capitaine de Frégate Maxime Ahoyo

De patrouilleurs, le Bénin n’en dispose pas. Il attend les commandes lancées par le gouvernement pour en acquérir. Mais depuis la nuit d’hier, deux patrouilleurs flottent sur nos eaux à l’affût des pirates qui opèrent aux larges des côtes béninoises. C’est le résultat de l’accord de coopération entre le Bénin et le Nigéria dans le cadre de la patrouille mixte contre la piraterie sur nos côtes.

Ces patrouilleurs MV Chesty Puller et MV Sol 2 annoncés par le Commandant des Forces navales béninoises le Capitaine de Frégate Maxime Ahoyo doivent avoir pénétré nos eaux cette nuit pour opérer avant de rentrer au Port de Cotonou ce matin pour embarquer des officiers de la marine béninoise. Mais avant ces deux patrouilleurs, les forces navales béninoises ont reçu hier dimanche 25 septembre 2011 vers 18 heures à leur base, des embarcations rapides de la marine nigériane.

Ainsi, progressivement les outils pour une réelle lutte contre la piraterie dans les eaux béninoises se mettent en place à travers la coopération entre le Bénin et le Nigéria sur la question. Depuis la rencontre du 17 et 18 Août 2011 des deux parties au Nigéria sur le souhait des deux Chefs d’Etat de mettre en place des opérations mixtes de lutte contre la piraterie, plusieurs rencontres et séances ont permis aux parties d’harmoniser les modalités pratiques de gestion des opérations. A cet effet, une délégation nigériane au Bénin a été accueillie le mercredi 23 Août 2011.

Contrairement aux missions ponctuelles des navires des Etats comme la France et les Usa à travers la frégate de surveillance «GERMINAL» du 10 au 30 Août 2011 dans le cadre de la mission CORYMBE ayant notamment pour objectifs la lutte contre la piraterie dans le Golfe de Guinée et la frégate des fo rces navales américaines « HSV-2 SWIFT » qui a séjourné dans les eaux béninoises du 21 au 28 Août 2011, la coopération avec le Nigéria paraît plus organisée, plus spécifique aux attaques actuelles des pirates et plus durables dans le temps.

Médard GANDONOU

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page