.
.

Le triomphe de la vérité

.

Animation de la vie politique au Bénin après les élections:Le PRD galvanise sa troupe, annonce son ancrage dans l’UN et passe au scanner les réformes de Yayi


Le Président Adrien Houngbédji était aux côtés des siens

Deux jours durant, du samedi 24 au dimanche 25 septembre 2011, responsables et militants du Parti du renouveau démocratique (PRD) se sont retrouvés au Palais des congrès de Cotonou pour poser les jalons d’un nouveau départ pour le parti sur l’échiquier politique national. La cérémonie d’ouverture de ces assises a été marquée par la présence effective du président du parti, Me Adrien Houngbédji.

Le Parti du renouveau démocratique (PRD) est désormais sorti de son long mutisme. Après les batailles électorales marquées par de multiples péripéties pour le premier parti fondé à l’ère démocratique, l’heure est désormais à la mobilisation des troupes pour relever les défis qui se profilent déjà à l’horizon. C’est le sens que donnent à cette deuxième université de vacances les membres de son comité d’organisation.

Ainsi, dans ses propos à l’occasion de l’ouverture des travaux, Kader Gbadamassi perçoit à travers ce conclave, une occasion d’analyser les derniers évènements qui ont marqué la vie du partis « afin d’en tirer des enseignements et de définir des orientations » susceptibles de renforcer son assise populaire au sein des populations béninoises. Selon ce membre du comité d’organisation, à l’issue des travaux, « le PRD doit se donner les moyens de vivre et de grandir » dans un environnement politique « ouvertement hostile ». Cet avis est partagé par le président de l’Union nationale pour la démocratie et le progrès (UNDP).

Pour Jean-Claude Codjia, le parti du renouveau démocratique fait une option courageuse et salutaire en initiant cette rencontre qui constitue, à ses yeux, « un cadre éloquent pour apprendre aux Béninois ce qu’est la politique » avant d’ajouter que « notre présence ici est un témoignage de la solidarité entre les partis membres de l’Union fait la Nation ».

Se félicitant du « brillant » parcours politique du président fondateur du PRD, Jean-Claude Codjia a invité les cadres et militants du parti dont le rôle a été crucial dans l’avènement de l’Union fait la Nation, à demeurer mobilisés. « Nous devons restés tous vaillants et dire que l’avenir nous appartient », exhorte t-il.

Porte-parole de l’Union fait la Nation (UN) à l’occasion, le Coordonnateur général Antoine Idji Kolawolé a salué le PRD pour son rôle dans l’animation de la vie politique béninoise. « Le PRD est véritablement un parti de militants. Vous avez œuvré à la consolidation de la démocratie et des libertés fondamentales », se réjouit-il avant de faire observer que l’heure n’est pas au découragement.

 Pour Idji Kolawolé Antoine en effet, l’union sacrée est nécessaire pour relever les prochains défis. Représentant à l’occasion de la cérémonie de clôture de ces assises le président Adrien Houngbédji, le président de l’université de vacances, estime que l’heure est à la remobilisation.

« Car, en nous abandonnant au découragement, c’est le Bénin que nous abandonnons ». Pour lui en effet, « …nous avons l’obligation de jouer le rôle de locomotive et d’aiguillon au sein de cet ensemble qui a suscité et continue de susciter l’espoir de tout le peuple béninois ».

Somme toute, conclue l’émissaire de Me Adrien Houngbédji, « ensemble nous continuerons le combat citoyen qui est le nôtre, et, encore une fois, aucune manœuvre n’émoussera notre ardeur ».

Jean-Claude D. DOSSA

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page