.
.

Le triomphe de la vérité

.

Education des enfants démunis de la commune de Comè:Sa majesté, Togbé Akati II offre des fournitures scolaires à des centaines d’élèves


Vues : 3

Le roi procède à la remise de fournitures scolaires à un élève de la classe de Seconde

Dans l’enceinte du palais royal de Comè, jeudi hier, sa majesté, le roi Togbé Akati II Djidjilévo a procédé à la remise de fournitures scolaires à des enfants démunis des cinq (05) arrondissements de Comè. Il était assisté pour la circonstance du Conseil national des rois du Bénin (Cnrb), de l’Association des parents d’élèves (Ape) et autres personnalités administratives.

« Soutenir et protéger un enfant vulnérable, c’est sauver une vie », ce slogan des Organisations internationales en charge de l’Education se vulgarise d’année en année au Bénin. Pour cette rentrée scolaire 2011-2012, sa majesté, le roi Togbé Akati II Djidjilévo de Comè a décidé d’honorer ce dicton. C’est ainsi que ce jeudi 22 septembre 2011 des fournitures scolaires composées de paquets de cahiers de différentes pages, livres de lecture et de mathématiques au programme, tissus uniforme kaki, stylos, vrais dessinateurs, ont été remis aux orphelins et autres enfants démunis de la localité.

 En effet, ils étaient plus de 350 élèves démunis du Cours d’initiation (CI) en Terminale à avoir répondu présents à cette cérémonie qui s’est déroulée au Palais royal de Comè. Soutenu par les organisations internationales telles que, l’UNICEF, l’UNFPA et la Banque Mondiale, on pouvait remarquer aux côtés de sa Majesté la présence de nombreux enseignants, de l’Association des parents d’élèves (Ape) représentée par le Président et les parents d’élèves eux-mêmes, du Conseil national des rois du Bénin (Cnrb) représenté également par sa majesté Dah Agbalènon et d’autres têtes couronnées, des autorités locales, des membres de la dynastie royale des Watchis. L’un après l’autre ces enfants sont passés prendre eux-mêmes leur lot de manuels scolaires.

 Avant cela, le roi a passé un message à la population de Comè. En sa qualité de première autorité traditionnelle, il a convié les parents d’élèves à mieux s’investir dans la formation des enfants. Tout comme leurs géniteurs, les enfants aussi ont reçu de sages conseils de celui qu’on peut désormais appeler leur « parrain scolaire ». Pour lui, « la commune de Comè est véritablement en retard dans le système de développement et l’un des moyens pour rectifier le tir est l’amélioration des conditions de formation académique des enfants ».

 Conscient de ce que sortiront de cette génération, des ministres, des députés, des directeurs de sociétés, et même des Présidents de la République, Togbé Akati II Djidjilévo affirme que cette bataille ne devra pas être à lui seule mais plutôt à tous les fils de Comè. C’est pour quoi il a invité les cadres de la localité à lui emboîter le pas dans l’espoir de sortir la commune Comè de la précarité. Soutenant fermement leur collègue de Comè, le représentant du Cnrb, Dah Agbalènon a salué les efforts de Togbé Akati II.

Après la cérémonie de remise de lots aux enfants, le Président de l’Ape, Zola Azonhounbo et la représentante de récipiendaires, Hortense Kpohindi ont promis de vive voix d’utiliser en toute conscience les manuels afin de permettre au roi d’atteindre les objectifs visés pour la commune de Comè.

En effet, après les différentes séances de sensibilisation contre le lévirat dans plus de 235 villages de Comè, l’autorité traditionnelle compte venir accompagner les veuves de sa localité avec le peu de moyens dont il dispose pour une meilleure prise en compte des enfants durant leur cursus scolaire.

Emmanuel GBETO

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page