.
.

Le triomphe de la vérité

.

Demande gouvernementale d’une session extraordinaire pour d’urgents dossiers:Boni Yayi écourte les vacances des députés


Vues : 2

Boni Yayi met le turbo sur les députés de la sixième législature. Déterminé à disposer des moyens législatifs nécessaires à assoir les bases de sa politique de refondation lancé depuis sa réélection par K.O, le Président de la République ne veut pas perdre du temps. Sitôt la session extraordinaire de l’assemblée nationale terminée, Boni Yayi vient de donner du boulot aux honorables députés qui sont déjà en vacances parlementaires.

 Le Chef de l’Etat, vient de demander la convocation d’une session extraordinaire de l’assemblée nationale aux fins d’examiner certains dossiers prioritaires du gouvernement, écourtant du coût le repos des députés. Cette session demandée par le chef du gouvernement pour cette semaine sera examinée par le bureau de l’assemblée nationale et la conférence des présidents du parlement avant la convocation de ladite session extraordinaire voulue par le gouvernement.

Se basant sur les dispositions de l’article 5 du Règlement intérieur de l’Assemblée nationale relatives à la convocation de Sessions extraordinaires « Conformément à l’article 88 de la Constitution, l’Assemblée nationale est convoquée en session extraordinaire par son Président sur un ordre du jour déterminé, à la demande du Président de la République ou à la majorité absolue des députés.

Elle se réunit également en session extraordinaire de plein droit dans les conditions fixées aux articles 68 et 83 de la Constitution », Dr Boni Yayi a relancé la machine législative qui doit se remettre sur les rails pour au moins quinze jours pour examiner les dossiers inscrits à l’ordre du jour de la session extraordinaire.

Wandji A

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page